Cinergie.be

Première session 2020 attendue de la Commission de sélection des films

Publié le 22/05/2020 / Catégorie: Brève

La Commission de Sélection des Films aide 56 nouveaux projets. La relance du cinéma se pointe timidement.  

Ce 18 mai 2020, la Commission annonce le résultat de ses décisions. Sur un total de 190 projets déposés, 56 d’entre-eux reçoivent une promesse d’aide à l’écriture, au développement ou à la production, pour un montant total de 3 290 000 euros.
 
20 longs métrages, 23 documentaires, 11 courts métrages et 2 Films Lab.
 
Vivement que les tournages reprennent!
Photo : Baloji sur le tournage de Binti de Frederike Migom

 

Première session 2020 attendue de la Commission de sélection des films
20 longs métrages

4 longs métrages d’initiative belge francophone reçoivent une aide à la production.
Augures, Baloji brossera le portrait de "sorciers" entre Bruxelles et Kinshasa,
- La Vierge à l'enfant de Berivan Binevsa : la vengeance d’une jeune Yézidie sur l’homme qui l’a réduite en esclavage. 
- L’île de la demoiselle de Micha Wald, un film d’époque se déroulant au Québec au XVIe siècle
- Les gentils de Olivier Ringer

Parmi les 6 films d’initiative étrangère et flamande aidés figurent La ligne d’Ursula Meier et Forteresse de Jessica Woodworth.
Marta Bergman est soutenue pour le développement de L’enfant bélier. Matthieu Donck prépare la comédie L’été des 40 ans. Les auteurs Thomas Gunzig et Adeline Dieudonné collaborent pour Le ventre idéal. Olivier Meys écrit Réveille-moi, dont l’histoire se situe dans un centre pour demandeurs d’asile, et Claude Schmitz prépare Les détectives.

23 documentaires de création

13 documentaires sont aidés à la production. Dans L’empire du silenceThierry Michel part sur les traces du "Rapport Mapping" des Nations Unies, qui répertorie plus de 600 crimes de guerre et crimes contre l’humanité depuis 1996 au Congo.
Avec Sale putte, les journalistes Myriam Leroy et Florence Hainaut reviennent sur leur histoire personnelle pour mener une enquête sur le cyber-harcèlement. 
Pascale Bourgaux enquête sur les milliers d’enfants Yézidis nés à la suite de viols et considérés comme les "bâtards de Daech", ne figurant ni dans les registres d’état civils ni sur les listes des camps de réfugiés, dans Irak, les bébés de la honte.

4 documentaires reçoivent une aide au développement. Parmi eux, Jorge León pour Incandescences et Sergio Ghizzardi prépare Nenets vs Gaz, un documentaire d’investigation sur le combat d’une tribu nomade d’Arctique contre l’hyperpuissance énergétique russe.

Dans Enfant de divorceThomas Damas s’intéresse à ces adolescents victimes de conflits familiaux. Le projet est aidé à l’écriture, tout comme Out of the picture d’Anne Smolar, qui porte son regard sur des femmes architectes et leurs réalisations.

11 courts métrages

Les grandes vacances, la nouvelle animation de Stéphane Aubier et Vincent Patar mettant en scène Cowboy et Indien, fait partie des 11 courts métrages soutenus à la production cette session.

2 films Lab

Enfin, 2 films Lab sont aidés, dont Zeria de Harry Cleven.
 
 

Tout à propos de: