Cinergie.be

Le Dindon

Le Dindon

Titre original : Le Dindon

Date de sortie : 1951

Pays : France

Genre : fiction

Durée : 1h16

Format : N&B


Ce film est en vente
chez Cinergie.be
au prix de
18,00 €
(frais d'envoi compris)

version-versie: française (son synchrone) sans sous-titres
production-productie: Armor Films, Silver Films
réalisation-realisatie: Claude Barma
scénario-scenario: Jean-Luc d'après la pièce de Georges Feydeau
images-beeld: Jacques Mercanton
musique-muziek: Gérard Calvi
interprétation-vertolking: Nadine Alari, Jacques Charon, Robert Hirsch, Pierre Larquey, Jane Marken, Jacques Morel, Pasquali, Jacqueline Pierreux, Gisèle Preville, Denise Provence, Louis Seigner, Louis De Funès

Synopsis :

Monsieur Pontagnac est un honnête homme de la Belle Epoque qui, marié à Clotilde, pourrait avoir une vie tranquille. Mais Pontagnac a un vice: il aime les femmes, toutes les femmes. Sa principale occupation est de les suivre dans la rue.

 

Un tel vice, vous éloigne souvent du domicile. Alors on raconte à sa femme que l'on va chez des amis ... et aux amis que sa femme est malade.

 

Pontagnac suit une femme jusque chez elle. Lucienne Vatelin se fâche et appelle son mari, le notaire Vatelin, qui est un ami de Pontagnac. Puis intervient Rédillon, un autre ami, qui visiblement fait la cour à Lucienne. En vain. Lucienne ne trompera son mari qu'à moins que celui-ci ne commence. Alors apparaît Clotilde. Pontagnac voudrait bien emmener sa femme mais Lucienne explique tout. Clotilde jure alors de se venger avec le premier venu : Rédillon par exemple. Chacun rentre chez soi et le notaire est dans son cabinet. Débarque alors Maggy Soldignac, une Anglaise, qui a été sa maîtresse d'un soir lors d'un voyage à Londres. Elle entend bien de continuer. Vatelin lui donne alors rendez-vous pour la nuit dans l'appartement qu'elle a loué. Mais le mari de Maggy vient voir le notaire.Il a trouvé une lettre et il veut se venger Vatelin se confie à Pontagnac qui lui donne l'adresse d'un hôtel discret. Et il prévient Maggy à temps. Pontagnac retrouve alors Lucienne. Il lui montre l'infidélité de son mari et lui offre la chance de se venger. L'hôtel n'est pas si discret. Par suite d'un imbroglio la chambre retenue par Vatelin est donnée à un vieux couple provincial tandis que, sur le même pallier, Rédillon vient retrouver Armandine, qui est aussi la maîtresse de Soldignac. Intervention également de deux commissaires de police. Les péripéties de cette nuit mouvementée n'ont épargné que Rédillon et son Armandine. Arrive alors Lucienne qui veut se venger de son mari. Lucienne se précipite dans les bras de son pseudo-amant et Clotilde entre. Elle aussi veut se venger. Rédillon se sauve. Pontagnac arrive furieux. Parce que Rédillon s'est dérobé, Lucienne se jette dans les bras de Pontagnac jusqu'à l'arrivée du notaire avec un commissaire de police. Pontagnac se voit dressé deux procès-verbaux. Il est le dindon de la farce car Rédillon explique que tout ceci n'est qu'une mise en scène et que Lucienne adore son mari. Le notaire lui pardonne. Chacun rentre chez soi. A l'exception de Pontagnac car Clotilde demande le divorce. Pauvre dindon. Mais une femme passe et il la suit...

L'équipe belge