Cinergie.be

Jean-Philippe Laroche

Jean-Philippe Laroche

Métier : Producteur

Adresse : 25, rue Major René Dubreucq

Ville : 1050 Bruxelles

Tél : +32 2 511 04 39

GSM : +32 475 55 07 50

Email : Cliquez ici

Date de naissance 20/07/1959

Galerie photos

Filmographie

Perm-mission

Perm-mission

Documentaire
1999
 
Conservatoire

Conservatoire

documentaire
1998
 
Nord Express

Nord Express

documentaire
1990
 

Producteur et/ou producteur exécutif :

Pan !, docu-fiction de Jérôme Guiot et Thierry Teston - Winds © 2014

Joueuse, L.M. de fiction de Caroline Bottaro - Mon Voisin Productions © 2008

L’amour dans le sang, téléfilm de Vincent Monnet - Mon Voisin Productions © 2008

Le sacre de l’homme, docu-fiction de Jacques Malaterre - Boréales © 2007

Marie-Antoinette, docu-fiction de Alain Brunard - Gallery TV © 2006

Joséphine, docu-fiction de Jean-Marc Vervoort - Gallery TV © 2005

CroiT, C.M. de fiction de Fabrice Couchard © 2005

Mariette, M.M. documentaire de Christophe Reyners © 2004

Aveugle, C.M. de fiction de Jean-Marc Vervoort © 2002

Tu devrais faire du cinéma, C.M. de fiction de Michel Vereecken © 2002

Le bruit, l’odeur et quelques étoiles, L.M. documentaire de Eric Pittard © 2002

Les livres du désert, M.M. documentaire de Eric Pittard © 2001

Soldat de la Paix, M.M. documentaire de Alain de Sédouy © 2001

Le Cycle, C.M. de fiction de Christine Delmotte © 2001

Le Train de l'Opéra, M.M. documentaire de Catherine Mc Gilvray © 2001

Baria et le Grand Mariage, L.M. documentaire de Manu Bonmariage © 2001

Dans le noir, C.M. de fiction de Catherine Libert © 2000

Bonne Année !, C.M. de fiction de Jean-Philippe Laroche © 2000

Les Fantômes de Victoria, M.M. documentaire de Ronnie Ramirez © 1999

La Promenade de Peter Aerts, C.M. de fiction de Marie-Eve de Grave © 1999

Se Consa La Vi, M.M. documentaire de Jérôme Jurion et Romuald Wansart © 1999

Perm Mission, M.M. documentaire de Rob Rombout © 1999

Petites Filles, M.M. documentaire de Marie Hélène Massin © 1999

Conservatoire, M.M. documentaire de Jean-Philippe Laroche © 1998

La voix de Sofia, M.M. documentaire de Philippe Cornet © 1998

Le Bourgmestre a dit, M.M. documentaire de Marie Hélène Massin © 1996

La Petite Graine, C.M. de fiction de Michel Vereecken © 1995

L'île noire, M.M. documentaire de Rob Rombout © 1994

La dame dans le tram, C.M. de fiction de Jean-Philippe Laroche © 1993

Train blanc, M.M. documentaire de Jean-Philippe Laroche © 1993

Transatlantique, Queen Elizabeth 2, M.M. documentaire de Rob Rombout © 1992

Entretien avec Mathias Fels, M.M. documentaire de Alain Bonnet © 1991

 

Directeur de postproduction :

Noces, L.M. de Stephan Streker - Daylight Films © 2016

Trepalium, Série, 6x52’, de Vincent Lannoo - Kelija - ARTE © 2015

Brèves de comptoir, L.M. de Jean-Michel Ribes - Mon Voisin Productions © 2014

Arrêtez-moi !, L.M. de Jean-Paul Lilienfeld - Iris Productions © 2012

La clinique de l’amour, L.M. de Artus de Penguern - Iris Productions © 2012

J’enrage de son absence, L.M. de Sandrine Bonnaire - Mon Voisin Prod. © 2012

De Force, L.M. de Frank Henry - Iris Productions © 2011

Avant l’aube, L.M. de fiction de Raphaël Jacoulot - Mon Voisin Productions © 2011

Joueuse, L.M. de fiction de Caroline Bottaro - Mon Voisin Productions © 2008

Organismes liés à cette personne

Le déclic...

Jean-Philippe Laroche

J'au vu au moins dix fois Blanche Neige

Je crois que je suis quelque peu tombé dedans quand j'étais petit ! Enfin, pas tout à fait dedans. Légèrement à côté.

C'est du côté du théâtre que ma famille m'a emmené mouiller mes langes sur les sièges de nombreuses salles de spectacles. Et toutes ces pièces, ces conversations, ces auteurs, auxquels je ne comprenais rien, avaient plutôt tendance à me faire fuir. Me faire fuir vers des destinées classiques de petit garçon. Je serais bien devenu pompier, conducteur de trains, ou pilote de course...
Puis vint ma grand-mère, le cinéma Pathé Bourse... et les histoires animées. Les fées, les ours et les nains remplirent vite tous mes mercredis et mes samedis après-midi. Pendant des années, le rituel hebdomadaire commençait par le rayon jouet du Bon Marché, passait par les glaces du Bouquet Romain de la rue Neuve et aboutissait toujours au Marivaux... ou au Pathé Bourse, sur le boulevard Anspach. J'ai vu au moins dix fois Blanche Neige, quinze fois le Corniaud, vingt-sept fois la Grande Vadrouille...
Quelques années plus tard, quand tout seul je hantais plusieurs fois par semaine les salles de cinéma du centre, passant d'un western à un polar, il y a sans doute une phrase de dialogue, un moment de cinéma qui m'a, plus que tout autre, donné un jour l'envie de raconter des histoires.

Ça se passe la nuit. Il pleut. Dans la salle de restaurant vide d'un grand hôtel de Deauville, un homme et une femme commandent un repas. Le serveur s'éloigne,... l'homme le rappelle... et, sans quitter la femme des yeux, lui demande : "Vous avez des chambres ? ..."

Cent fois j'ai essayé de me raisonner, de démonter froidement cette scène... Ce frisson-là ne m'a toujours pas quitté !
Parmi les "professionnels de la profession", il est généralement mal vu de revendiquer ces films et ces souvenirs-là comme pouvant être les débuts d'un amour fou de ce cinéma qui nous réunit. C'est pourtant ces films-là et tant d'autres vus dans ma petite enfance et dans mon adolescence qui restent les plus vivants à mes yeux. Le plaisir vécu à la vision des films de ces grands raconteurs d'histoires que j'aime tant comme Hitchcock, Welles, Lubitsch, Capra, Melville, Fellini, Tati... est venu après. A seize ans, j'ai finalement convaincu mes parents (je ne sais toujours pas comment) qu'il était hors de question que je continue à perdre mon temps derrière ces bancs d'école que je haïssais et qu'il était plus que temps que je me mette à faire des films ! ... J'ai mis seize autres années avant d'en faire un, tout petit, vraiment à moi (je suis sans doute un peu lent comme garçon ! ) Seize années passées à vivre et à travailler aux côtés d'auteurs et de réalisateurs, de leurs rêves comblés ou déçus,... à apprendre. Comme la littérature, plus que la littérature peut-être, le cinéma me raconte des vies. Réelles, folles, sublimées, stéréotypées, caricaturées, magnifiées... J'espère raconter un jour, moi aussi, quelques-unes de ces vies-là.

Jean-Philippe Laroche

Nos articles liés à la personne

Conservatoire de Jean-Philippe Laroche