Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter

Rentrée en fanfare au Nova

Le NOVA inaugure sa rentrée en fanfare et performances sonores et visuelles délicates
suivies de quelques petites pépites du cinéma d'animation du 07/09 au 10/09.

Rentrée en fanfare au Nova

Le Nova a le temps de deux soirées, quatre grands artistes qui travaillent les toutes petites formes, bricolent en dimensions miniatures avec minutie, humour, inventivité et générosité. À la lisière de l’"expanded cinema", de la musique et de la performance, ils nous réservent deux soirées colossales pleines de fragilités, de détails, d’effervescence visuelle et sonore. Un grandiose micro-festival en perspective !Pierre Bastien et Julien Maire ouvrent le bal de ce minifestival grandiose et délicat, Small is Beautiful
Le premier avec un orchestre futuro-dadaïste composé de dizaines de robots en Meccano pour sa performance "
Silent Motors" (45') articulant instruments de papier, machines et images vidéo. 
Le second avec Daisy Chain" (35') une conférence-performance sur la nature du divertissement et de la magie.

Vendredi 08.09,  20h
Hans Beckers, artiste protéiforme, avec « Clangdelum Cinematographica » (45') accompagne en direct un triptyque filmique dans un voyage décomposé d'Indonésie à Charleroi tandis que Frédéric Le Junter explore dans "Masses" (45') la densité et les combinaisons de matières sonores mixées en direct à partir de machines sonores de petite dimension.

Samedi 09.09 à 20h, les dernières productions de l'atelier Zorobabel s'en donneront à coeur joie entre amour charnel et spirituel sur les écrans du NOVA, quatre courts métrages signés Louise Lemoine Torrès & William Henne et Noémie Marsily & Carl Roosens d'environ dix minutes pour fêter aussi les 20 ans cette année de l'atelier d'animation bruxellois

Dimanche 10.09,
le NOVA ouvre à la mémoire de Georges, figure du NOVA, toujours à la caisse ou accouder au bar,  disparu sans crier gare en plein mois de juillet. Tous ensemble, nous nous réconforterons de cecemels, d'une table d'hôtes, d'une playlist musicale de son cru suivie de la projection de “Volere Volare” l'un des films qu'il aurait tant aimé voir projeté au Nova, sous titré par ses soins.