Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/11/2005
Mots-clés : portrait,
 

Amos Gitaï

15 septembre 1992. Réalisateur prolifique, Amos Gitaï est venu présenter l’un de ses films à Bruxelles. L’idée de faire des portraits photographiques dans le centre de Bruxelles l’amuse (il n’oublie pas ses débuts de documentariste). Nous nous arrêtons dans un passage discret qui relie la rue des bouchers à la rue de la Montagne. Le réalisateur de Kedma qui à un sens du cadre développé observe notre manière d’opérer. Dans ses films, il interroge le monde, l’espace à l’aide de plans séquences. Nous nous concentrons sur son regard attentif et terminons le périple à Mokafé.
Le Musée du cinéma vous permettra de découvrir le jeudi 17 novembre Alila et Sacré et l'avant-première de Free Zone au Bozart (Salle M), précédé d'un entretien avec Amos Gitaï, animé par Eric Frère. Le film, tourné dans la foulée de Terre promise, sort en salles le 23 novembre.

 

commentaires propulsé par Disqus