Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/02/2006
Mots-clés : sortie en DVD,
 

Manuel Gomez, 21 Films ½ - Attention concours!

DVD :  Manu Gomez, 21 Films ½
L'auteur
Cela fait bientôt 25 ans que Manuel Gomez est actif dans le cinéma de court métrage et d'animation en Belgique. 25 ans, et presque autant de films. Farouchement indépendant, travaillant ses animations comme un artiste ses toiles, il a, petit à petit, mis en place un univers intensément personnel, malgré la grande diversité de ses productions. Expérimentateur acharné, il réalise un travail d'exploration des potentialités du cinéma, aux limites de genres comme le documentaire de création (Praha, un superbe hommage à Franz Kafka à travers sa ville de prédilection sur un texte de Maxime Benoît-Jeannin), la fiction (La colonie pénitentiaire, adaptée du même Kafka, In vino veritas...), le dessin animé (Le Vieux Chaperon Noir, Les trois petits popotins, ...), l'animation de matières aussi diverses que le marbre (Kinémarmor) le papier Q (Les aventures hygiéniques de Phalloctère), les polaroïds (L'encadré), la bidoche (Ubu). Sculpteur, peintre, dessinateur, affichiste, amateur d'art passionné, il n'aime rien tant que les plus dingues défis. Ses œuvres sur les péchés capitaux, hommage à la culture et aux peintres de la renaissance flamande et italienne, sont autant de tableaux animés d'une saisissante précision (Ira, Superbia, Invidia, La gourmandise,...). Il manifeste un esprit frondeur (quand il prend à rebours, de façon peu conventionnelle, des contes aussi populaires que le petit chaperon rouge ou les trois petits cochons) qui s'allie à une profonde sensibilité. Cinéaste protéiforme dont les films sont autant d'expériences différentes, il n'avait, jusqu'ici, jamais eu l'honneur d'une édition complète de ses courts métrages. Justice est faite aujourd'hui grâce au DVD Manu Gomez, 21 films1/2, dans les bacs depuis début janvier. 

Le DVDManu Gomez
Rien à redire puisqu'on y retrouve la collection (presque) complète des courts métrages de Manu, de Voyeur, réalisé en 1983 à Tempolis, sorti en 2005. Ce dernier, dont on espère une suite, conte le début des aventures du fils bâtard de Jeanne d'Arc et de Gilles de Rais dans un univers fantasmagorique somptueux, directement inspiré des peintures de Jérôme Bosch, de Pierre Breughel, et de Georges de La Tour. Ces « 21 films et demi » sont classés en « Animations » et « Fictions ». Le transfert sur support digital a été effectué avec grand soin, même si les films sont restitués dans la qualité qui était la leur au départ. Les plus anciens, travaillés en super 8, montrent donc techniquement leurs limites. A l'impossible nul n'est tenu, l'important étant que l'on retrouve sur ce support tout l'univers personnel que Manu a créé avec l'aide de son complice, le compositeur Christian Leroy (Les métarythmes de l'air), signataire de toutes les musiques de ses films. On entre dans le DVD en anglais, en français ou en portugais. Dans ce cas, on a droit à une bande-annonce de présentation du festival Fantasporto, qui semble être un des sponsors de Manu pour ce DVD.
De quoi rappeler les origines portugaises de notre artiste hennuyer. Mais quelle que soit la langue que vous choisissez, vous arrivez au même menu principal.
En bonus, on vous offre la bande de lancement du long métrage Peccato (en fait, une compilation des courts métrages sur les péchés capitaux, complétés de quelques séquences spécialement réalisées pour l'occasion, reliées entre elles par une petite fiction interprétée notamment par Lio et Noël Godin). Et une petite galerie, sorte de musée photographique qui vous permet de découvrir les plus belles œuvres de Manu en peintures, sculptures, dessins et gravures.

Conclusion
Voilà donc une pièce précieuse qui ne déparera la DVDthèque d'aucun cinéphile. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir un artiste hors normes, et de se familiariser avec un cinéma d'animation singulier, exigeant. Ceux pour qui animation signifie encore collection d'œuvrettes pour marmots vont subir un fameux choc. Le travail d'artiste présenté ici est radicalement aux antipodes de ce cliché.

Manu Gomez, 21 films ½, DVD9, 2006, 165 ' environ. Produit par MGV Productions, Alexis Films et Bommerang. Distribué par Boomerang Pictures.

 

commentaires propulsé par Disqus