Cinergie.be

Peccato


Peccato

Titre original : Peccato

de Manu Gomez

Date de sortie : 1997

Pays : Belgique-France

Genre : fiction

Durée : 77'

Format : 35 mm

Texte et collaboration au scénario : Louis Savary, Maxime Benoît-Jeannin
Photo : Nikolas Cladakis
Son : Marc Depasse
Musique : Christian Leroy, Roland de Lassus
Costumes : Griselda Gonzalez
Maquillage : Tina Kopeska
Coiffure : Tina Kopeska
Interprètes : Jacques De Bock (Peccato), Lio (Accidia), Noël Godin (Luxuria), Luc Herman (guide du musée), Boris Lehman (fermier), Marco Taillebuis (aubergiste), David Alfred « Pingouin » (Avaricia), Lulu (Invidia), Brigitte Louveaux (sorcière 1), Christian Maquet (Ira & Saint Pierre), Louise Dewasme (fermière & sorcière 2), Monique Antoine (Superbia & socière 3), Psyché Piras (mendiante), Pierre Lekeux (mendiant), Louis Savary (curé), Demol Dora (socière 4), Leonce Desmarez (Aubergiste), Isabelle Van Gulik (cuisinière), Pascal Maquet (Gula).

Coprod : DLH Côté Court (France), avec la participation de Canal+ pour la France - Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française - Direction Générale des Affaires Culturelles de la Province du Hainaut - Antenne multimédia / Centre Culturel de la Région de Mons pour la Belgique.

Synopsis :

Ce film, sorte de road-movie mystique, raconte l’histoire d’il signore Angelo Peccato, un architecte du Moyen-Age, né un lundi, jour de fermeture des musées, d’un père luxurieux et d’une mère gloutonne, et dont rien ne semblait lui promettre une destiné exceptionnelle. Il va pourtant faire un long voyage dans le monde des sept péchés de la chrétienneté en tentant de réaliser son rêve, celui de construire une cathédrale.
Il va vivre sept aventures éprouvantes, où il sera sept fois abattu et humilié. Métamorphosé en tueur-iconoclaste et projeté dans le 20ème siècle, Peccato va se venger en essayant d’exterminer l’investigateur de son parcours dramatique « Les Sept Péchés Capitaux », le mystérieux tableau de Jérôme Bosch. Mais Ira (la colère), Superbia (l’orgueil), Luxuria (la luxure), Accidia (la fainéantise), Gula (la gourmandise), Avaricia (l’avarice), et Invidia (l’envie) ne vont faire qu’une bouchée sanglante de ce naïf justicier.

Galerie photos

L'équipe belge

Nos articles liés au film

17ème ÉDITION FESTIVAL DU DESSIN ANIMÉ
Peccato de Manuel Gomez
Peccato
Peccato
01/02/1997, Tournage