Cinergie.be

Fenêtre sur Doc : séance chantante et dansante le 22/03/2019

Publié le 20/03/2019 par Dimitra Bouras / Catégorie: Brève

Le genre dans tous ses états
La prochaine séance de Fenêtre sur doc à la Maison de la Francité, sera chantante et dansante. Une manière d'appeler le renouveau printanier ! Vous seront présentés deux films courts très différents dans le genre musical et formel. L'un expérimental, l'autre témoignage d'une rencontre, mais tous deux à la recherche de l'identité, ce petit quelque chose qui rend chaque être unique et fière d'exister.

Fenêtre sur Doc : séance chantante et dansante le 22/03/2019

Chants de simplification, réalisé par Renaud De Putter, est un moyen métrage musical avec les danseurs Mark Lorimer et Johanne Saunier, et les chanteurs David Linx et Hamida Tachfine présenté notamment au Festival Ars Musica. Il évoque la métamorphose d'un personnage travesti, confond le masculin et le féminin et transcende le genre. Les artistes danseurs et chanteurs brouillent les cartes pour se fondre en un être ambivalent.

Le second film, réalisé par Paola Stévenne, est un face-à-face entre deux groupes de jeunes qui utilisent la musique et la poésie rythmée pour clamer leur révolte et rugir leurs rêves. B-boys et Fly girls est la confrontation d’une bande de copains du Bloc Rouge de Laeken, une cité comme on n’en voit pas beaucoup à Bruxelles et une clique de jeunes femmes banlieusardes, qui regardent avec nostalgie leur plaine de jeux où filles et garçons « se tapaient des délires de ouf » ! Le « boys band » est formé de 4 copains, de 14 à 16 ans, qui traînent leur été sur l’unique banc du quartier, regrettant les arbres et buissons qui égayaient leur horizon. Les 4 filles ont une dizaine d’années de plus qu’eux, rappeuses chevronnées, elles tentent de transmettre à la génération de demain le respect de leur féminité. Le hasard d’un programme transfrontalier sur un sujet bateau comme « la place de la femme dans le rap d’aujourd’hui » va les faire travailler ensemble, devant enregistrer en studio des compositions communes sur la question. Ce qui aurait pu être une « battle entre meufs et mecs », une guerre des sexes, une joute rimant femme et ménage, amour et appartenance ou homme et frimeur, amant et malheur, s’est soldé par une chaleureuse et joyeuse connivence, scellant d’une belle amitié ces 8 jeunes partis à la recherche du rap parfait, celui qui les unirait dans la vision de leur futur plus ou moins proche.


Fenêtre sur docs, le 22/03/2019 à 12h30 à la Maison de la Francité - 18, rue Joseph II à 1000 Bruxelles. Chants de simplification de Renaud De Putter, 2002, 42’ - B-boys Fly Girls de Paola Stévenne, 2005, 26’. en présence des réalisateurs. 

Tout à propos de: