Cinergie.be

Regarde-moi


Regarde-moi

Titre original : Regarde-moi

de Frédéric Sojcher

Date de sortie : 2001

Pays : Belgique

Genre : fiction

Durée : 85'

Format : 35mm

Image : Michel Baudour, Paul Vercheval.

Son : Pierre Mertens, Dominique Warnier.

Sons additionnels : Henri Morelle. 

Mont. son : Gervaise Demeure.

Mus. : Jay Alanski.

Int. : Carmen Chaplin, Mathieu Carrière, Claire Nebout, Jean-Paul Comart, Claude Bigali, Sandrine Blancke, Marc Ponette, Eddie Letexier, Nadia Morousi, Fatima Manet.

Prod. : Prima Vista, Ciné-Film (Paris), avec le soutien de la RTBF et du Centre du cinéma et de l'audiovisuel de la Communauté française de Belgique et des Télédistributeurs wallons.

Synopsis :

Une tragédie à l’ombre et au soleil. Dans l'ombre d'un théâtre, deux jeunes comédiens répètent une pièce écrite par un metteur en scène. C'est l'histoire d'une passion fulgurante : il la rencontre dans les toilettes de l'université, elle l'emmène en vacances chez son père, sur une île grecque, pas loin du paradis… Une île grecque, pas loin de l'enfer… Il croyait toucher le soleil avec elle, mais elle se refuse à lui. A quoi joue-t-elle ?

Il rencontre son père, un aventurier qui possède une grande partie de l’île, qui traite ses proches et les autres comme des pantins, qui passe ses nuits à jouer aux dominos avec un ami peintre.
L’Artiste fuit la lumière et se terre dans sa maison, loin des regards. Ils sont épiés par l’ex-compagne du père, qui observe leurs moindres gestes. Quels terribles secrets cachent-ils ?
Au théâtre, le metteur en scène entretient le mystère. Ce n'est qu'au fil des répétitions que les comédiens découvriront peu à peu la part de l’ombre qui hante leurs personnages. Sous le soleil de la Grèce, les vacances tournent au drame : le peintre est retrouvé mort dans sa maison. Quelqu’un a filmé le meurtre. Pour qui ? Pour quoi ?
Le metteur en scène semble impliqué personnellement dans cette tragédie grecque où l'amour et la vengeance se jouent à l'ombre et au soleil...

Galerie photos

L'équipe belge