Cinergie.be

Samy Brunett

Samy Brunett

Métier : Réalisateur, Scénariste

Adresse : 361, chaussée de Boondael

Ville : 1050 Bruxelles

Pays : Belgique

Tél : +32 2 411 83 56

Fax : +32 2 411 83 56

Email : Cliquez ici

Site web : Cliquez ici

Biographie

Etudes: Humanités gréco-latine, piano classique et jazz

1 année Fine Arts (Cinéma) University à San Francisco

Licencié en Sciences Physiques UCL

Expérience professionnelle:

- Chercheur FNRS au CERN (Genève, 1988): membre de l'équipe CHARM II (particules élémentaires).

- Journaliste au Vif/L'express (Sciences) et à Première (Cinéma):

- Assistant-réalisateur sur courts-métrages, spots publicitaires, industriels, etc.

- Compositeur de musique de films (courts-métrages, spots publicitaires, industriels...etc.);

- Scénariste et réalisateur courts-métrages, documentaires, industriels, ...

- Symposium au Japon sur les arts visuels et les nouvelles technologies (Ministère des Affaires étrangères, 1996).

- Membre du Comité Belge de la SACD

- Administrateur délégué de Blue in green Productions S.A

- Producteur délégué de documentaires et court-métrages. 

Filmographie (réalisateur): extraits

- "Radioactive Ion Beams" 1992  (Doc. Beta SP, 25 min.): film d'information scientifique pour le grand public, pour  l’Université de Louvain-la-Neuve 

- "Le concert" 1993 (c.m. de fiction  35 mm, 14 min.) : un clin d’œil à la musique contemporaine et à sa perception dans les milieux conservateurs. Iris d'argent  au Festival International de Bruxelles 1993, Prix de la Section Panorama du Festival International de Montecatini 1993, Prix du Public à Gardanne 1994, FIPA d'argent 1994 à Cannes, Prix du Public au festival d'Alès 1994, Prix du Jury Ciné cinéma 1998 (Paris). Diffusion : RTBF, Canal + Belgique, FR3, NOS, Ciné Cinéma (Paris) 

- "Le film interdit" 1994 (Doc. Beta SP, 34 min.): film sur la censure au cinéma, pour Amnesty International.  

- "Ombres et lumières" 1994 (c.m. de fiction 35 mm, 12 min.): Jack, la tête dans les nuages, rencontre Lucie, les pieds dans la boue... Prix SACD du Festival International du Film francophone de Namur 1994, Prix du meilleur scénario du festival International 1995 de l’Alfàs del Pi (Espagne), Prix de la ville de Huy (meilleur scénario), Prix de la meilleure fiction au Festival International d’Algarve 1996 (Portugal). Diffusion : RTBF, Canal + Belgique, FR3, NOS 

- "La bague" 1996 (c.m. de fiction 35 mm, 8 min.): un clin d’oeil à l’espièglerie de certaines femmes... Plateau d’Argent au Festival Intercom de Chicago 1997, Best film Donne in Corto Festival (Rome)1998. Prime à la qualité de la Communauté française. Diffusion : RTBF, Canal + Belgique, FR2 (25e heure), TVE, RAISAT 3,  YLE, VPRO, TV-MAN (Japon), etc. 

- "Les ateliers d’Orphée" 1998 (doc. Beta dig. 16/9, 27 min.) sur la restauration d’instruments de musique, Diffusion : le Musée Instrumental de Belgique. Prix du Jury du FIFMA 2000 (Namur) 

- « Les conseils de Donald PASS » 2000 (4x5’ Fict. Beta Dig) Diffusion : le Parc d’Aventure Scientifique de Framerie (Le Crachet) 

- « Chercheurs entre rêve et réalité », 2001 (Doc. Beta Dig., 50 min.) A la recherche du boson de Higgs au CERN : Une expérience gigantesque et internationale dans le célèbre laboratoire européen de physique des particules. Mention spéciale du Jury de International Scientific Film Festival in Szolnok, Hungary (2003) Diffusion : RTBF, La Cinquième, First Run Icarus video distribution (USA), La Cité des Sciences (Paris), sorti en DVD avec l’aide de Promimages et diffusé par Boomerang Pictures (FNAC, médiathèques, disquaires) 

- « Dernière nuit au TRAVERS », 2001 (cm. Beta Dig., 19 min.). Le célèbre club de jazz bruxellois organise une dernière jam session avant de disparaître. Diffusion : RTBF 

- « Pantone 549 » de Ariane Le Fort et Samy Brunett, 2008 (c.m. fiction, HD , 12 min.) Une véritable rencontre entre deux créateurs de puzzle. 

Filmographie (producteur et co-producteur):

- "Radioactive Ion Beams" 1992  en coproduction avec l’UCL

-  "Le film interdit" 1994 en coproduction avec Amnesty International

- "Une nouvelle arme contre le cancer: la neutronthérapie" 1995 en coproduction avec la Région Wallonne

- "Cyclone 30, un cyclotron qui en fait un maximum" 1995 en coproduction avec la Région Wallonne

- "La bague" 1996

- « Chercheurs entre rêve et réalité », 2001 en coproduction avec la 5e (France) et la RTBF

- « Dernière nuit au TRAVERS », 2001 en corproduction avec Triangle 7

- « Volter ne m’intéresse pas » de Jérôme le Maire, 2003 (Doc 52’) en coproduction avec la RTBF

- « Oh la la ! » de Céline Novel, 2004 (CM fiction) en coproduction avec Petruchka Films (Paris)

- « La pièce Manquante » de Samy Brunett  (LM fiction) (en préparation)

- « Pantone 549 » de Ariane Le Fort et Samy Brunett, 2008 (c.m. fiction, HD , 12 min.)

Galerie photos

Filmographie

Pantone 549

Pantone 549

fiction
2009
 
Oh la la !

Oh la la !

fiction
2003
 
La Bague

La Bague

fiction
1996
 

Organismes liés à cette personne

Le déclic...

Samy Brunett

Il n'y a de réalité "objective" qu'à travers un regard

Un paradoxe, l'un de ceux derrière lesquels se cachent tant de petites vérités. Il y a déjà cette idée, qui me fascine, que la fiction au cinéma n'est pas la réalité, mais qu'elle peut parfois en dire plus sur celle-ci que la réalité elle-même. Ou encore, la même chose à l'envers, que l'on a parfois l'impression de vivre un quotidien dénué de vie, alors que l'imaginaire en déborde. C'est lors d'une rencontre furtive avec Ken Loach à Londres que j'ai réalisé que faire du cinéma pouvait réconcilier les termes de ce paradoxe. Ken Loach puise son inspiration dans la réalité quotidienne, il a réalisé de nombreux documentaires avant de faire du cinéma de fiction. Mais il vient un moment où le documentaire reste en surface de la réalité qu'il observe; la fiction prend alors le relais. Autrement dit, le regard sur la réalité me semble plus réel que la réalité elle-même. C'est d'ailleurs une "vieille" idée de la physique contemporaine, qui s'est rendu compte que le regard porté sur la réalité modifie celle-ci dans son essence même, au point d'affirmer qu'il n'y a de réalité "objective" qu'à travers un regard. Encore un paradoxe. Je crois savoir que le plaisir que j'éprouve à faire des films vient du plaisir de vivre tout à côté des gens et des choses qui nous entourent. Peut-être le plaisir des spectateurs est-il aussi celui de se sentir proches, pendant une heure trente, de gens qui finalement leur ressemblent, même s'ils ne sont que des ombres projetées.

Samy Brunett

Nos articles liés à la personne

Pantone 549
Samy Brunnet
Samy Brunnet
01/03/2002, Entrevue
La Bague, de Samy Brunet