Cinergie.be

Ingrid Heiderscheidt

Ingrid Heiderscheidt

Métier : Comédienne, Réalisatrice

Adresse : 13, rue Gisbert Combaz

Ville : 1060 Bruxelles

Pays : Belgique

Tél : +32 477 93 46 08

Email : Cliquez ici

Site web : Cliquez ici

Biographie

Titulaire d’un Master en Histoire (ULG 96) et diplômée du Conservatoire Royal de Liège (98). 

Galerie photos

Filmographie

Avenue Louise

Avenue Louise

fiction
2018
 
Seul avec elle

Seul avec elle

fiction
2018
 
La meilleure manière...

La meilleure manière...

fiction
2018
 
Life goes on

Life goes on

fiction
2018
 
Calamity

Calamity

fiction
2017
 
Une brume, un matin

Une brume, un matin

fiction
2014
 
Osez la macédoine

Osez la macédoine

fiction
2014
 
Ingrid fait son cinéma

Ingrid fait son cinéma

fiction
2013
 
Partouze

Partouze

fiction
2013
 
Kill me please

Kill me please

fiction
2010
 

Ingrid Heiderscheidt a joué pour Fabrice Murgia, Joël Pommerat, Virginie Strub, Christine Delmotte,… JeanMichel Frère, avec qui elle a co-écrit « Trop de Guy Béart tue Guy Béart » (2010-2018).
Au cinéma, on a pu la voir notamment dans « La sage-femme » de Martin Provost, «Faut pas lui dire » de Solange Cicurel, « Bienvenue à Marly Gomont » de Jérôme Rambaldi, « Je suis supporter du
Standard » de Riton Liebman, « Kill me please » de Olias Barco, « Ca rend heureux » de Joachim Lafosse, « Ultranova » de Bouli Lanners, « Saint-Cyr » de Patricia Mazuy… Dans plusieurs courts
métrages, dont « Calamity » de Séverine De Streyker et Maxime Feyers (plusieurs prix d’interprétation 2017-2018), « Osez la Macédoine » de Guérin Van de Vorst (co-auteure) (prix d’interprétation au Ciudad de Soria 2015), « Partouze » de Mathieu Donck, « Ingrid fait son cinéma » de Véronique Jadin, et « Putain Lapin » de Guérin Van de Vorst (prix d’interprétation au Court en dit Long de Paris 2010).
Intéressée par la réalisation, elle co-écrit et co-réalise avec François Coorens les capsules humoristiques « Miss Record » (2001), elle co-réalise le court-métrage « Au clair de la lune » avec
François Ers, Ambiances Production (2007). Elle signe enfin « La meilleure manière… », Cinapse Production (2018), première réalisation globale dans laquelle elle y interprète le rôle central.
Majorette à ses heures perdues… ou plutôt gagnées, elle est chanteuse parmi Les Vedettes et dans le groupe électro-trash-bisous Monique Sonique.