Cinergie.be

David Lambert tourne Troisièmes Noces, avec Bouli Lanners et Rachel Mwanza

Publié le 21/03/2017 / Catégorie: Brève

David Lambert a débuté la semaine dernière à Bruxelles les prises de Troisièmes Noces, son 3ème long métrage produit par Frakas Production

David Lambert tourne Troisièmes Noces, avec Bouli Lanners et Rachel Mwanza

C'est donc le troisième long métrage de David Lambert en tant que réalisateur, après Hors les murs, et Je suis à toi. David Lambert a également une carrière notable de scénariste, puisqu'il a notamment co-écrit Keeper de Guillaume Senez (Magritte du Meilleur Premier Film en février dernier), mais aussi Post Partum de Delphine Noëls, ou La Régate de Bernard Bellefroid.

En haut de l’affiche l'incontournable Bouli Lanners et face à lui, la jeune Rachel Mwanza, découverte dans Kinshasa Kids de Marc-Henri Wajnberg et ensuite dans Rebelle de Kim Nguyen, où elle jouait une enfant-soldat, et qui lui valut un Prix d'interprétation à Berlin. Bouli Lanners incarne Martin, un homosexuel veuf et fantasque dune cinquantaine d’années, qui se voit proposer de contracter un mariage blanc avec une Congolaise de vingt ans, Tamara. Ces deux êtres que tout sépare vont devoir faire croire à leur amour auprès des autorités migratoires et à force de faire semblant, vont finir par s’aimer... à leur manière !

Aux côtés de ces deux comédiens, on retrouve un casting belge détonnant: Virginie Hocq, Eric Kabongo, Jean-Luc Couchard, et Jean-Benoît Ugeux.

Troisième Noces est une adaptation d'un roman à succès de l'écrivain flamand Tom Lanoye. On trouve ainsi à l'affiche en ce moment un autre film adapté de l'une de ses oeuvres, La Langue de Ma Mère d'Hilde Van Mieghem.

Le film est produit par la société liégeoise Frakas Productions, en haut de l'affiche en ce moment, puisqu'elle vient d'achever le tournage de Seule à mon mariage, le premier long métrage de Marta Bergman, et a coproduit le film choc Grave de Julia Ducournau. Troisièmes Noces est coproduit par la société Bidibul au Luxembourg, ainsi que par la société canadienne Ema Films. Le film a reçu le soutien du CCA, de Wallimage, du Film Fund Luxembourg, de la SODEC et de Téléfilm Canada, en coproduction avec la RTBF, Proximus et Casa Kafka. Le tournage se poursuivra tout au long du mois d'avril.

Aurore Engelen,
www.cineuropa.org

 

Tout à propos de: