Cinergie.be

InSyriated grand gagnant des Magritte du cinéma 2018

Publié le 05/02/2018 par Aurore Engelen / Catégorie: Brève

Avec 6 prix remportés sur 6 nominations, le 2e film de Philippe Van Leeuw ressort incontestablement comme le grand vainqueur de cette 8e édition des Magritte du Cinéma.
InSyriated, deuxième long métrage de Philippe Van Leeuw, s’est arrogé 6 prix ce samedi soir aux Magritte du Cinéma, transformant ainsi ses 6 nominations. Une soirée en or pour le réalisateur, mais aussi pour son producteur Guillaume Malandrin (Altitude 100 Production), qui a également remporté le Magritte du Meilleur court métrage d’animation avec Le Lion et le Singe de Benoit Feroumont.

InSyriated grand gagnant des Magritte du cinéma 2018

InSyriated revient le temps d’une journée sur le quotidien sous les bombes d’une famille syrienne assiégée dans son propre appartement. Le film a reçu les prix du Meilleur film, de la Meilleure réalisation, du Meilleur scénario, de la Meilleure image, du Meilleur son et de la Meilleure musique originale. Un film fort et engagé, comme nombre des autres films qui étaient d’ailleurs en lice, et qui a donné le ton des discours de nombreux lauréats, qui n’ont pas hésité à s’emparer de leur tribune télévisée pour s’insurger notamment contre la politique migratoire de la Belgique. 

Parallèlement au grand gagnant, il y a forcément des déceptions, notamment pour Noces de Stephan Streker et Chez Nous de Lucas Belvaux, qui avaient respectivement 8 et 7 nominations. Le premier est reparti avec le Magritte de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Aurora Marion, et celui des Meilleurs costumes, tandis que le deuxième a valu à Emilie Dequenne, bouleversante en jeune infirmière qui se lance en politique auprès d’un parti populiste, son troisième trophée en 5 ans. 

Le Magritte du Meilleur premier film a été remis à Faut pas lui dire de Solange Cicurel produit par Entre chien et loup. Le Magritte du Meilleur film flamand est revenu à Fien Troch pour sa puissante anatomie de l’adolescence, Home, produit par Prime Time et Versus Production, tandis que le Magritte du Meilleur film étranger en coproduction est revenu à Grave, le premier film de Julia Ducournau, coproduit en Belgique par Frakas. Ce sont donc trois réalisatrices qui ont été distinguées, fait assez rare pour être noté. D’autant que le Magritte du Meilleur court métrage de fiction est revenu au duo formé par Raphaël Balboni et Ann Sirot pour Avec Thelma.
Enfin, le Magritte du Meilleur acteur est revenu à Peter Van Den Begin, royal dans King of the Belgians de Peter Brosens et Jessica Woodworth, et le Magritte du Meilleur documentaire pour la deuxième fois à Jérôme le Maire pour Burning Out. 

Palmarès 

Meilleur film
InSyriated de Philippe Van Leeuw, produit par Guillaume Malandrin (Altitude 100 Productions)

Meilleur premier film
Faut pas lui dire de Solange Cicurel

Meilleure réalisation
Philippe Van Leeuw pour InSyriated 

Meilleur film flamand
Home de Fien Troch produit par Antonino Lombardo (PRIME TIME) 

Meilleur film étranger en coproduction
Grave de Julia Ducournau produit par Jean-Yves Roubin (FRAKAS PRODUCTIONS)

Meilleur scénario original ou adaptation
Philippe Van Leeuw pour InSyriated 

Meilleure actrice
Émilie Dequenne dans Chez Nous

Meilleur acteur
Peter Van Den Begin dans King of the Belgians

Meilleure actrice dans un second rôle
Aurora Marion dans Noces 

Meilleur acteur dans un second rôle
Jean-Benoît Ugeux dans Le Fidèle

Meilleur espoir féminin
Maya Dory dans Mon Ange

Meilleur espoir masculin
Soufiane Chilah dans Dode hoek

Meilleure image
Virginie Surdej pour InSyriated

Meilleur son
Alek Goose, Paul Heymans pour InSyriated

Meilleurs décors
Laurie Colson pour Grave 

Meilleurs costumes
Sophie Van Den Keybus pour Noces 

Meilleure musique originale
Jean-Luc Fafchamps pour InSyriated

Meilleur montage
Sandrine Deegen pour Paris pieds nus

Meilleur court métrage d'animation
Le lion et le singe de Benoît Feroumont produit par Guillaume Malandrin (ALTITUDE 100 PRODUCTIONS)

Meilleur court métrage de fiction
Avec Thelma de Raphaël Balboni et Ann Sirot produit par Julie Esparbes (HÉLICOTRONC)

Meilleur documentaire
Burning out de Jéme le Maire produit par Arnauld de Battice et Isabelle Truc (AT-PROD)

Magritte d'honneur
Sandrine Bonnaire

www.cineuropa.org

Tout à propos de: