Cinergie.be

Changement de présidence à l’UPFF : Jean-Yves Roubin et Joseph Rouschop succèdent à Patrick Quinet

Publié le 30/04/2015 par / Catégorie: Brève archivée

L’Union des Producteurs Francophones de Films accueille à sa tête un duo de producteurs liégeois, Jean-Yves Roubin (FraKas) et Joseph Rouschop (Tarantula)

Changement de présidence à l’UPFF : Jean-Yves Roubin et Joseph Rouschop succèdent à Patrick Quinet

Après 14 ans de bons et loyaux services, Patrick Quinet achève son mandat de président de l’UPFF. Fondateur d’Artemis Productions, il est également coprésident de l’Académie André Delvaux, qui organise les Magritte du cinéma belge, et est à l’origine, avec Luc Dardenne, Eliane du Bois et Nicole La Bouverie, du Palace, un nouveau complexe cinématographique Art et Essai qui ouvrira prochainement ses portes à Bruxelles. Artemis accompagne de nombreux auteurs belges (comme Bernard Bellefroid, Frédéric Fonteyne, Chantal Akerman, Lucas Belvaux ou Vincent Lannoo pour ne citer qu’eux), et s’investit également dans de nombreuses coproductions d’envergure françaises (récemment Supercondriaque, La French, L’Enquête) ou flamandes (De Behandeling, Brasserie Romantiek, Bullhead). Patrick Quinet a largement contribué à la tête de l’UPFF à la récente réforme du Tax Shelter.

C’est donc un duo de producteurs qui prendra la suite. Après avoir travaillé chez Versus Production puis aux Films de la Passerelle, Jean-Yves Roubin crée FraKas Productions en 2006, une structure de productions cinématographiques qui pose, avec de jeunes réalisateurs, un regard incisif sur notre société à travers des sujets percutants et ambitieux – tant en fictions qu’en documentaires. Récemment, Frakas a produit Moroccan Gigolo’s d’Ismaël Saïdi, Post Partum de Delphine Noëls, ou encore Hors les murs et Je suis à toi de David Lambert. Joseph Rouschop quant à lui a créé Tarantula Belgique en 1996, avec pour moteur l’envie de défendre la sincérité et les rêves des auteurs avec lesquels il travaille. En 2002, son premier long métrage Une part du ciel de Bénédicte Liénard est sélectionné à Un certain regard, ouvrant des perspectives internationales à la société, qui accompagne la jeune création belge et les premiers longs, comme Mobile Home de François Pirot (2011), ou bientôt Baden, Baden de Rachel Lang. Dans quelques jours, Tarantula dévoilera à Cannes sa dernière coproduction, Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore.

Jean-Yves Roubin et Joseph Rouschop porteront donc pour les années à venir la voix des producteurs belges francophones, et oeuvreront notamment à veiller à l’application des 10 priorités de travail définies récemment par l’association (http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdetail&l=fr&did=289674). 

 
Aurore Engelen
Cineuropa.org 

Tout à propos de: