Cinergie.be

Les Hirondelles de l'amour à la Biennale du Cinéma Africain

Publié le 03/02/2017 par / Catégorie: Brève archivée

Les Hirondelles de l'amour le documentaire de Jawad Rhalib est sélectionné en compétition officielle à la 25ème édition de la biennale du cinéma africain-FESPACO.

Les Hirondelles de l'amour à la Biennale du Cinéma Africain

Karin Trappel a en mémoire une insulte lancée par un voisin ou un camarade d'école. "Poupée bougnoule", "rentre dans ton pays", "sale Marocaine"… Les soldats marocains de l'armée française qui ont occupé le Vorarlberg, le Land le plus occidental de l'Autriche, pendant l'été 1945, ont engendré, sans le savoir, des centaines d'enfants. Contrairement aux autres Kriegskinder (enfants de la guerre), ces enfants, 200 à 300, avaient le teint trop brun ou les cheveux trop frisés pour passer inaperçus. Dans une Autriche encore marquée par la propagande Nazie et dans le Vorarlberg, une région rurale et très catholique, il n'en fallait pas plus pour être rejeté par la société. Avoir un enfant hors mariage et, qui plus est, avec un marocain, a valu à ces mères autrichiennes injures et humiliations, au point que beaucoup d'entre elles ont refusé, jusqu'à la fin de leur vie, de parler de ce fameux été 1945. L'été des Marocains, l'été des Hirondelles de l'amour. Aujourd'hui, Karin Trappel a entreprit de suivre à la trace l'histoire de son père marocain… Reconstitution d'un volet méconnu de l'histoire de la deuxième guerre mondiale.

Tout à propos de: