Cinergie.be

Festival "Elles tournent"

Publié le 27/01/2016 par / Catégorie: Brève archivée

Le Festival Elles Tournent est de retour pour sa 8ème édition. Un festival de réalisatrices, pour partager les découvertes et les enthousiasmes d’une équipe de cinéphiles et de cinéastes. Voici un résumé de sa programmation.

Festival

 Le jeudi 28 janvier à 19h30, au cinéma Aventure

I Want Muscle d’Elisha Smith-Leverock, Royaume-Uni / 2011 / documentaire / 3’

« I Want Muscle » joue avec les tabous et les stéréotypes de genre, et cherche à explorer une autre beauté féminine, en offrant un aperçu dans le monde de Kizzy Vaines, la seule bodybuildeuse britannique à concourir pour le titre de Olympia Fitness à Las Vegas.

1977 de Peque Varela, Royaume-Uni / 2007 / animation / 9’

Dans une petite ville, une jeune femme cherche à défaire le nœud de son identité.

Marilyn de Séverine De Streyker, Belgique, 2007 / fiction / 4’52 »

Lorsque le fantasme empêche de vivre l’instant présent…et futur.

After the Class de Fereshteh Parnian, Iran / 2012 / fiction / 12’

Le jour où Mme Ansari, une prof de lycée, est promue au poste de directrice d’établissement, sa jeune fille vient l’informer d’une décision inattendue.

Karaoké domestique d’Inès Rabadán, Belgique / 2013 / documentaire / 35’

Dans toutes les maisons, quelqu’un doit ranger, lessiver, nettoyer. Mais qui ? Karaoké domestique est une performance et une expérience : trois « couples » de femmes, dont l’une s’occupe du travail ménager de l’autre, sont interviewés par la réalisatrice Inès Rabadán au sujet de l’organisation et de la hiérarchie complexe qui règne dans une maison.

Quelques secondes de Nora El Hourch, France / 2015 / fiction / 16′

Le quotidien de 5 jeunes filles qui vivent dans un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale de Paris. Toutes hantées par un passé chargé (viols, abandon, violences), elles tentent d’avancer et préfèrent voir le verre à moitié plein. Toutes, sauf Sam.

The Rape of the Samburu Women de Iara Lee, Ètats-Unis, Kenya / 2011 / documentaire / 13′

Lorsque le Kenya était encore une colonie britannique, les femmes ont été confrontées à une épidémie de viol. Bien que ces viols aient été officiellement rapportés, les soldats n’ont pas été reconnus coupables par l’armée britannique. Au milieu des années 1990, Beatrice Chili a réagi face à cette situation en mettant en place le village de Senchen, une communauté auto-suffisante dirigée entièrement par des femmes.

 

Samedi 30/01 : Des Elles et des Ateliers

Séance programmée et animée par Muriel Andrin (ULB)

Comment les ateliers d'accueil et de production belges ont, depuis plus de 40 ans, aidé les réalisatrices à exprimer leurs pensées, leurs visions et une certaine idée de la liberté.

LA MAISON DE CARTON

Isabelle Martin (AJC!, BE, 13', 2000, VO ST FR ST ENG)

Dans une maison, une mère se demande si un jour elle aura sa place à elle, une fille s’attache à son coin et à ses petites histoires, et un père construit des châteaux de sable.

LA MONTAGNE ME PARLE

Aline Moens et les femmes du groupe Bag (GRAPHOUI, BE, 2009, 9', VO FR AR)

Quand le temps était dans le temps. Quand tout ce qu'il y a, était dedans. Au pays, la vieille montagne parle d'elle et du mari, Joha ou Nasreddin.

SI J'ETAIS UN HOMME

Margot Reumont (LA CAMBRE, BE, 5', VO FR)

Cinq femmes imaginent à voix haute la personne qu'elles seraient si elles étaient un homme.

I COMME IRAN

Sanaz Azari (CVB/CBA, BE, 2014, 50', VO FR)

Bruxelles, une salle de classe. A partir d'un manuel datant de la révolution islamique, la réalisatrice apprend à lire et écrire le persan, sa langue maternelle. Progressivement le didactisme des leçons est détourné en un collage poétique et visuel qui met en jeu la notion de liberté et questionne le sens d'une révolution.

AICHA

Karima Saïdi (GSARA, BE, 2015, 4', VO FR)

Une institution de soins pour personnes âgées. Aïcha y passera la dernière partie de sa vie. Le temps est suspendu et la chambre devient une salle d’attente.

 

Dimanche 31/01: Belgian Shorts

SAUTE MA VILLE

Chantal Akerman (BE, 1968, 13', VO FR)

Une jeune fille rentre chez elle, joyeuse. Elle s'enferme dans sa cuisine et détraque le monde ménager. Premier film de Chantal Akerman

DROLE D'OISEAU

Anouk Fortunier (BE, 2015, 17', VO FR)

Mon papa est un drôle d'oiseau. Parfois il vole bas, mais souvent il vole haut. Tellement haut qu'il parait tout petit. Mais seulement pour les gens qui ne savent pas voler.

THE DANCING 

Edith Depaule (BE, 2014, 13', VO FR)

Dans un dancing, des femmes coquettement vêtues attendent. Mais à trop attendre, l’hystérie et l’euphorie remplacent petit à petit le calme et la sagesse

LA SIGNATURE

Sanae El Besmahi (BE, 2014, 7', VO FR)

Par un concours de circonstances, Marie va devenir une écrivaine célèbre lors d’une séance de dédicace…

REGAIN

Carline Albert (BE, 2015, 18', VO FR)

Margot, 7 ans, et sa mère vont rendre visite à la ferme de la grand-mère. Les deux adultes ne sont préoccupées que par l’avenir de la ferme. Margot observe...

NKOSI COIFFURE

Frederike Bigom (BE, 2015, 14', VO FR)

Matonge, Bruxelles. Pour fuir une dispute avec son petit ami, Eva se réfugie dans un salon de coiffure afro. Quand les coiffeuses connaissent la raison de la dispute, les opinions se divisent.

 

Séance spéciale le dimanche 07/02 au cinéma Galeries

10:30: Le Chant des Hommes

BE, 2015, 90', VO FR/AR/ENG ST FR

Ils se nomment Moktar, Najat, Joseph, Gernaz, Duraid, Hayder, Kader, Esma… Ils ont fui la Syrie, l’Irak, l’Iran, le Congo, le Maroc, le Niger… Ensemble, ils décident d’occuper une église. Ils vont risquer leur vie pour des papiers. Le décompte des jours commence ; l’épreuve de force aussi. A l’intérieur, Kader a pris la tête du combat mais va et vient, secret. Esma organise la vie de cette communauté qu’elle porte à bras-le-corps. La fatigue monte, les tensions affleurent. Mais les liens se tissent et se renforcent. Entre trahisons et fraternités, le groupe va devoir se mettre à l’épreuve. Et faire face.

12:00: Leçon de cinéma en présence des réalisatrices Mary Jimenez et Bénédicte Liénard

Animée par Inès Rabadan

Les réalisatrices reviennent sur les motifs qui les ont poussé à réaliser ce film sous cette forme, et sur les défis qu'elles ont rencontrés durant la préparation et le tournage.

 

 

Tout à propos de: