Cinergie.be

Au bonheur des dames?


Au bonheur des dames?
de Gaëlle Hardy, Agnès Lejeune

Date de sortie : 2018

Pays : Belgique

Genre : documentaire

Durée : 52'

Site web: Cliquez ici

Réalisation : Gaëlle Hardy & Agnès Lejeune

Auteurs : Gaëlle Hardy & Agnès Lejeune

Prise de son : Jean-Sébastien Debry

Chef monteur : Idriss Gabel

Assistant montage : Jean-Sébastien Debry

Conseillère au montage : Emmanuelle Dupuis

Superviseur technique : Benjamin Dontaine

Montage son et design sonore : Sébastien De Mol

Etalonnage : Benjamin Dontaine

Directrice de production : Céline Rauw

Secrétaire de production : François Dombret

Assistantes de production : Eva Curia & Margot Morsomme

Développement international : Florence Saâdi

Comptable : Jean Dumbruch

Producteur : Christine Pireaux

UNE COPRODUCTION Les Films de la Passerelle - RTBF - WIP PRODUIT AVEC L'AIDE du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la fédération Wallonie-Bruxelles - Wallimage la FGTB, ses centrales, le CEPAG - Femmes Prévoyantes Socialistes - Sodexo - Fédération Wallonie Bruxelles - Tax Shelter du Gouvernement Fédéral belge - Liege Airport - Taxshelter.be - Shelter prod

Synopsis :

« Elles » ont de 20 à 65 ans. Elles sont “femmes de ménage” comme on le dit encore trop souvent. Tous les matins elles s’en vont travailler chez les autres.
Certaines d’entre elles n’ont pas fait d’études : elles ont connu le travail en usine, ou au noir. D’autres encore ont été vendeuses, éducatrices, enseignantes ou aides-soignantes..

Et puis il y a eu les basculements de la vie ; un homme qu’on quitte ou qui s’en va, les gosses qui attendent, des horaires qui rendent impossible la vie de famille dans un travail qu’on aimait, et on plonge dans le travail ménager : ce travail dont personne ne veut et qui depuis la nuit des temps est réservé aux femmes. Un travail qui à en croire une opinion encore très largement répandue, n’exigerait aucune qualification.

Aujourd’hui elles sont plus de 165 000 employées dans le secteur des “Titres-Services”. Ce chant choral inédit dessine le contour de la condition de ces femmes courageuses et lumineuses qui font le pari d’écrire une nouvelle page de leur travail…

Galerie photos

L'équipe belge

Nos autres articles liés

Le Pont brûlé de Guido Hendrickx