Cinergie.be

Ce qui échappe de Ely Chevillot

Publié le 26/01/2018 par Fred Arends / Catégorie: Critique

Ce qui échappe séance « Belges en short », samedi 27.01, 14h30, cinéma Vendôme, 10ème Festival Elles Tournent.www.ellestournent.be

Présenté au Festival Elles Tournent 2018, ce film de fin d’études réalisé à l’IAD étonne par sa maîtrise formelle et les enjeux thématiques qui y sont abordés. Clément, garçon d’une douzaine d’années, entretient une relation complice et affectueuse avec sa mère Catherine qu’il appelle par son prénom. Lorsqu’au sortir du cours de natation, la mère d’une camarade de classe vient se plaindre auprès de Catherine, cette relation est fragilisée. À l’heure de l’affaire Weinstein et de la campagne #MeToo, ce court-métrage aborde avec sensibilité la question du harcèlement et du consentement et ce, dans l’univers flou de la pré-adolescence, encore marquée par l’innocence, et où les désirs montent et où les relations filles-garçons se sexualisent. Refusant les justifications et les explications, Ely Chevillot se concentre sur Clément et sa mère, la douceur de leur complicité qui bientôt sera exposée à la violence et au dégoût. Les ralentis racontent avec une ambiguïté bienvenue les flottements de cet âge là, départ de l’enfance vers les contrées inconnues et réglementées de l’âge adulte. La scène finale dans la voiture est un sommet de mise en scène tendue et bouleversante. Porté par deux comédiens fabuleux (Lula Béry et Igor Van Dessel), ce court-métrage imprègne durablement.

Tout à propos de: