Cinergie.be

Les Porteurs de Sarah Vanagt au Festival En Ville!

Publié le 02/02/2023 par Basile Pernet / Catégorie: Critique

“Et si on changeait tout ?”

Guidée par des perspectives de recherches historiques et cinématographiques, Sarah Vanagt délivre un nouveau court-métrage du réel basé sur une expédition de collecte menée entre 1911 et 1913 au Nord-Est du Congo par l’ancien militaire belge Armand Hutereau. Inscrite dans une étrange tradition patrimoniale du début du XXe siècle, cette expédition permit d’enrichir le Musée du Congo belge, l'actuel AfricaMuseum, de pas moins de huit-mille objets datant de la période coloniale.

 

Les Porteurs est à découvrir au Festival En Ville! le 01/02/2023

Les Porteurs de Sarah Vanagt au Festival En Ville!

Javelot de guerre, sifflet de pluie, xylophone à cinq touches... À partir d’une liste des objets rapportés du Congo et des plus anciennes images filmées de l’activité coloniale, Sarah Vanagt part recueillir les impressions et réactions de jeunes Bruxellois.es.s d'origines et de milieux différents. Un jeu est tout d’abord initié, consistant à énumérer de mémoire et à tour de rôle, les différents objets de la liste. L’effort cérébral de mémoire que requiert le jeu entraîne implicitement un effort de mémoire collective sur le plan historique. Le jeu devient éducatif dès lors qu’il inspire un acte de commémoration de cette époque funeste.

Offrant une représentation très stricte de la réalité, les images filmées entre 1911 et 1913 qu’observent les jeunes intervenant.e.s permettent des prises de conscience à la fois sensibles et brutales. Elles donnent lieu à des commentaires, revendications et indignations desquelles émergent des vérités saisissantes au sujet notamment de l’endoctrinement psychologique. Sarah Vanagt intercale ces mêmes images filmées dans le montage de son film, créant un rapport de proximité et d’identification très juste entre le public et les personnages. Ce court-métrage est également l’occasion d’une remise en question intéressante du statut de spectateur.ice.

La circulation de ces précieux témoignages d’une époque dont on n’a de cesse d’apprendre, constitue un acte de mémoire ininterrompu. Ces objets deviennent le point d’origine de discussions idéologiques qui questionnent aussi bien le monde d’hier que celui d’aujourd’hui, notamment : est-il si difficile de trouver de nos jours d’autres formes d’esclavage et de propagande politique, tout aussi évidentes mais pas moins violentes ?

Tout à propos de: