Cinergie.be

Kong aan zee de Fedrik De Beul

Publié le 07/05/2007 par Katia Bayer / Catégorie: Critique

Paf le Kong

Présenté cette année dans la rétrospective belge de Clermont-Ferrand, Kong aan zee est revenu en festival. Réalisé par Fedrik De Beul et produit par une toute jeune maison, Primo Piano Productions, ce court est l’adaptation libre de la nouvelle « Kong à la plage » d’Arnold Zweig, ce romancier allemand qui aurait bien aimé signer la biographie de son ami Freud.

Le film s’ouvre sur les notes de Wim Mertens et les oui/non d’un couple envisageant l’idée de déménager. À  l’image et au loin, leur fils joue sur la plage avec son chien, Kong. Au lieu d’attraper la baballe simplette qui lui est destinée, celui-ci renverse une fillette nantie. Robe salie, cheveux défaits et château de sable détruit : c'est clair, le cabot l’a attaquée ! Vu qu’elle a du tempérament, elle demande à son père de racheter Kong pour l’abattre. Les négociations peuvent commencer des deux côtés, l’un richissime, l’autre plus modeste.

Que ne ferait-on pas pour sa chère tête blonde, brune, noire ou rousse et accessoirement pour un chien nommé Kong ? Fedrik De Beul donne sa réponse, assisté avec habilité par un duo parental déluré. Dominique Van Molder, comédien flamand à suivre, est génial lorsqu’il traduit la valeur de l’argent à son fils et Wim Willaerts se révèle un âpre négociateur, prêt à tout pour (se) rappeler qu’il aime sa fille. D’ailleurs, après « tu m’attrapes et tu me prends comme un vieux mouchoir [ Quand la mer monte ], la nouvelle petite phrase en vue pourrait bien être « Qu’elle est belle, ma belle ! ») !

Kong aan zee vient d'être récompensé du Grand Prix National et du Prix d’interpretation féminine (pour la jeune Emma  De Saedeleir) au 10ème Festival du Court Métrage de Bruxelles.

 

Tout à propos de: