Cinergie.be

Patrick Hella

Patrick Hella

Métier : Réalisateur, Directeur de casting

Ville : 1650 Beersel

Province : Brabant flamand

Pays : Belgique

GSM : +32 477 41 25 58

Email : Cliquez ici

Site web : Cliquez ici

Galerie photos

Filmographie

Pom le poulain

Pom le poulain

Directeur(-trice) de casting
fiction
2005
 
Bunker Paradise

Bunker Paradise

Directeur(-trice) de casting
fiction
2005
 
Ras le bol

Ras le bol

Assistant(e) de réalisation
fiction
1972
 
La Tête froide

La Tête froide

Réalisateur(-trice)
fiction
1969
 

RÉALISATEUR  ET  SCÉNARISTE

65 : Les Sables  (16mm-10’-n/b)
66 : Olé Coltrane  (8mm-25’-coul)
67 : Les Caméléons (16mm-8’-coul) sélectionné au festival XPRMNTL à Knokke
71 : Légendes et Chateaux  (35mm-2x11’-coul) sélectionné à Cannes (15aine)
72 : La Fille dans la Vitrine  (16mm-11’-n/b)    
93 : Les mannequins de l’Est  (video-10’-coul) diffusion télé
95 : Les Anges du Népal  (video-52’-coul) diffusion télé

CASTING MANAGER

Films et téléfilms  (filmo complète sur demande...)

2006
Un Secret de Claude MILLER
Voleurs de Chevaux de Micha WALD
Daddy Blues de Anne DELUZ
Une chaîne pour deux de Frédéric LEDOUX
Ice Corp (série) de Paolo BARZMAN
Un crime très populaire de Didier GROUSSET

2007
Louis et la belle brocante    de Michel FAVART
Les diablesses de Harry CLEVEN
In Bruges de Martin McDONAGH
Mr Nobody de Jaco VAN DORMAEL
Dédé à travers les brumes de Jean-Philippe DUVAL
Holy Money de Maxime ALEXANDRE
Insomnie de Pascal KANé
La révolte du Portemanteau de Vincent MONET

2008
Une ombre derrière la porte de Pierre JOASSIN
Les Poisson Marteaux de André CHANDELLE
Le Petit Nicolas de Laurent TIRARD
The Vintner’s luck de Niki CARO
Sans Rancune de Yves HANCHAR
Soeur Sourire de Stijn CONINX
Henry de Sart de Joel WARNANT
A Tord à Raison (série) de Pierre JOASSIN

2009
La meute de Frank Richard
Copcabana de Marc FITOUSSI
Indélébile de Grégoire VIGNERON
Otages de Didier ALBERT
En chantier, monsieur Tanner de Stefan LIBERSKI
La chance de ma vie de Nicolas CUCHE
 
2010
Rien à déclarer de Dany BOON
Montana de Stephan STREKER
De Force de Frank HENRY
Hot Potato de Tim LEWISTON
 
2011
Louis chez les Flamands de Véronique LANGLOIS
A tort ou à raison (1ère saison) de Alain BRUNARD
Les Mythos de Denis THYBAUD
De Zig Zag Kind de Vincent BAL
Hasta la vista de Geoffrey ENTHOVEN
Mr Morgan’s last love de Sandra NETTELBECK
L’Attentat de Ziad DOUEIRI
 
2012
Le monde nous appartient de Stefan STREKER
Rosenn de Yvan LEMOINE
A tort ou à raison, 2è saison de Alain BRUNARD
A Promise de Patrice LECONTE
Le Silence des Eglises de Edwin BAILY
&ME de Norbert ter Hall
Flying Home Dominique DERUDDERE
 
2013
Supercondriaque de Dany BOON
Belgian Desaster de Patrick Glotz

2014

- The Missing de Tom Shankland
- La Douce Empoisonneuse   de Bernard Stora
- Brabançonne  de Vincent Bal
- Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael
- Je suis un soldat de Laurent Larivière 

En 2015

- Mon Ange de Harry Cleven
- Comment j’ai rencontré mon père de Maxime Motte
- Le Ciel Flamand de Peter Monsaert

En 2016

- Iron Sky2 de Timo Vuorensola
- The Shadow Within de Tiago Mesquita
- The Missing 2 série de Ben Chanan

En 2017

- eLegal série de Alain Brunard  
- Eden   de Agnès Kocsis

En 2018

- Les Misérables  série de Tom Shankland
- Convoi Exceptionnel de Bertrand Blier
- Love, Romance & Chocolate de Jonathan Wright

2020  - L’INCONNU(e) de Peter Monsaert

2021  - Voices of Liberation de Koen Mortier

2021  - Nelly & Nadine de Magnus Gertten

2022  - Hostage de Karin Fahle?n

Organismes liés à cette personne

Le déclic...

Patrick Hella

Elle souriait en parlant

Mes premiers émois cinématographiques ont un nom : Ava Gardner. Je l'avais vue dans un film enfants non admis, malgré mes douze ans de l'époque et c'était Mogambo. Ensuite il y eut les Neiges du Kilimandjaro, la Comtesse aux pieds nus. Toujours avec Ava Gardner. Je collectionnais tout ce qui la concernait et je me souviens de cette fameuse photo en maillot léopard sur fond léopard. Ensuite, beaucoup plus tard, à la cinémathèque, il y eut Louise Brooks pour laquelle j'avais imaginé un scénario en la co-produisant comme elle le fut dans Das Tagebuch einer verlorene, bien avant qu'on ne parle d'images virtuelles. Ce sont sans doute ces deux actrices, plus que mes professeurs qui ont décidé de ma carrière de cinéaste qui a démarré avec des films expérimentaux. Puis un jour, il y a eu Delphine Seyrig, celle d'India Song, qui m'a donné et me donne toujours la chair de poule chaque fois que je la vois. Delphine Seyrig dans Baisers volés, la très belle scène où Jean-Pierre Léaud la remercie en lui prenant une tasse de thé par un "Merci Monsieur", plein de confusion, suivi de terreur et de fuite. Moi aussi j'étais en admiration à chacun de ses films, et puis un jour mon métier a fait que je devais la contacter pour un film à tourner en Belgique. J'avais son numéro de téléphone et je n'osais pas le former. Finalement, persuadé que j'aurais une secrétaire au téléphone, je l'appelle et entend sa voix unique, cette superbe voix sur laquelle elle a bâti une carrière... et après quelques secondes de silence, j'ai réussi à bafouiller quelque chose qui ne devait pas être très compréhensible. Elle me répondait et je suis sûr qu'elle souriait en parlant. Les mots ont une autre couleur lorsqu'ils sont dits avec le sourire. J'aurais aimé l'entendre encore et encore mais tout avait été dit : elle n'était pas libre. Mais le cinéma peut aussi être un cri de révolte et c'est ce qui m'a poussé à réaliser un film de reportage qui dénonce le trafic des petites filles du Népal envoyées vers les bordels de Bombay et d'ailleurs. C'est aussi ce qui me pousse à réaliser le prochain film sur l'occupation chinoise au Tibet et le sinistre effacement d'un peuple et de sa culture.

Patrick Hella

Nos articles liés à la personne

Patrick Hella, directeur de casting
La Tête froide de Patrick Hella