Cinergie.be

Les hommages à des personnalités du cinéma belge

Hommage à Christian CoppinLire l'article
Hommage à Christian Coppin
Publié le 08/11/2017 / Catégorie: Hommage

Un hommage collectif a été rendu à Christian Coppin lors de ses funérailles, le 1er septembre 2017. Il débutait ainsi : « Maître, magicien, sorcier blanc, ami, initiateur, passeur, mentor, conteur, Griot, nomade des savanes, vieux sage et fabricant d’ailes, chercheur de vie, rêveur de sens, passeur de son, chorégraphe et chef-d’orchestre de grillons aux crépuscules magiques… » Le lyrisme de ce texte résonnait dans les cœurs de ses nombreux amis, bondissait au-delà comme un hymne à la vie, célébrée par Christian jusqu’aux derniers jours.
Cinergie : Pendant la vingtaine d’années où je côtoyai Christian…   Lire l'article

Thierry Zéno a quitté ce mondeLire l'article
Thierry Zéno a quitté ce monde
Publié le 30/06/2017 / Catégorie: Hommage


Les Amours d'une blondeLes fées Rita (Hayworth) et Greta (Garbo) ne se sont pas penchées sur mon berceau pour souffler les poussières d'étoiles qui auraient pu étinceler mon parcours de cinéaste. Du plus loin que je m'en souvienne, c'est probablement dans un trou noir que tout s'est décidé. Ou plutôt, des trous noirs sur un écran blanc et gris qui contrariaient les Amours d'une blonde.Cela se passait à Namur, dans un ciné-club très catholique animé par un abbé très cinéphile qui avait programmé le film de Milos Forman pour l'édification de ses jeunes ouailles. Hélas pour nous, quand la blonde se mit à aimer son…   Lire l'article

 Emile Degelin nous a quitté le 20 mai 2017Lire l'article
Emile Degelin nous a quitté le 20 mai 2017
Publié le 15/06/2017 / Catégorie: Hommage

"Je ne suis pas devenu cinéaste par vocation. Aucune des décisions importantes que j'ai prise dans ma vie n'était le fruit d'une prémiditation rationnelle."
La pellicule même m'intriguaitJe ne suis pas devenu cinéaste par vocation. Aucune des décisions importantes que j'ai prises dans ma vie n'était le fruit d'une préméditation rationnelle, mais plutôt d'une rencontre ou d'un événement fortuit qui m'intriguaient pour une raison mystérieuse.Je pourrais donc m'imaginer que j'ai embrassé cette "carrière" grâce à deux jouets que j'avais reçus comme gosse à l'occasion de la Saint-Nicolas :…   Lire l'article

Le cinéma flamand perd son parrain: Roland Verhavert
Publié le 07/08/2014 / Catégorie: Hommage

Le 29 juillet, le réalisateur flamand Roland Verhavert est décédé à 87 ans, chez lui, d'une crise cardiaque. Ayant principalement exercé ses talents en Flandre et sans doute moins connu dans la partie sud du pays, Verhavert n'en reste pas moins un des pionniers du cinéma belge et un de ceux qui ont le plus puissamment aidé à l'essor d'un cinéma flamand.
A peine sorti de l'école, il co-signe avec Rik Kuipers et Ivo Michiels De meeuwen sterven in de haven (Les mouettes meurent au port), l'un des films les plus importants du cinéma belge des années 1950. Totalement imprégné de l'esthétisme de son époque, ce film aux tendances expressionnistes…   Lire l'article

Nos adieux au plus birman des Belges
Publié le 15/07/2014 / Catégorie: Hommage


C'est au moment où ça arrive qu'on se dit que c'est trop tard. Tout est alors trop tard ! On sait que la vie n'est pas éternelle, que personne n'est immortel. C'est la donne de départ, que l'on accepte tous. Même si on imagine que ça concerne les autres, pas nous, pas les proches.Et pourtant !Jean-Michel, celui que le cancer n'est pas parvenu à vaincre, ni sa chute, ni sa commotion.Jean-Michel, qui était comme ces herbes folles, résistantes au macadam stérile.Jean-Michel qui vilipendait les boulevards de l'industrie cinématographique de consommation.Jean-Michel qui était cette touffe de nature que toutes les règles, les lisseurs, les effaceurs d'inattendu…   Lire l'article

Le marqueur de Marker
Publié le 12/09/2012 / Catégorie: Hommage

Mort au mois de juillet 2012, à 91 ans, Chris Marker est un écrivain, illustrateur, traducteur, photographe, essayiste, critique, poète, producteur et réalisateur de nombreux films. Assistant d'Alain Resnais sur Nuit et brouillard (1956), Chris Marker, habitué de la petite salle de la Cinémathèque royale de Belgique, réalise, en 1962, un film de vingt-huit minutes d'images fixes accompagnées d'un commentaire en voix off, La Jetée.
La Jetée est un film expérimental de science-fiction apocalyptique (présenté comme un photo-roman) dans lequel les cinéphiles bruxellois ont pu reconnaître Jacques Ledoux, fondateur avec André Thirifays de la Cinémathèque.…   Lire l'article

Lucky-Luc de Heusch
Publié le 06/09/2012 / Catégorie: Hommage

Décédé le 7 août 2012, Luc de Heusch ne fut pas que l'assistant d'Henri Storck qui lui enseigna une certaine éthique du cinéma en tant que témoin du réel entre 1947 et 1949 (Au carrefour de la vie), il fut surtout écrivain, cinéaste, ethnologue…un grand essayiste de son temps.
Le déclic cinématographique Etudiant d'Anthropologie à l'Université Libre de Bruxelles, il découvre le cinéma à l'Ecran du séminaire des Arts, animé par Henri d'Ursel et André Thirifays. Ils lui font rencontrer Henri Storck. Il nous avait confié : « Ce fut lui l'étincelle... Je cherchais du travail pour payer…   Lire l'article

Richard Olivier, cinéaste des cinéastesLire l'article
Richard Olivier, cinéaste des cinéastes
Publié le 08/07/2008 / Catégorie: Hommage

“Tourner pour ne pas mal tourner.” Le 13 avril de cette année 2008, Benoit Lamy nous a quitté. Le départ douloureux de ce monde de notre ami cinéaste m’a glacé. 
Benoit, je le connaissais depuis notre première rencontre au Musée du Cinéma,  à l’occasion de la projection de son tout premier court métrage au début des années septante. Nous étions donc plus ou moins de la même génération, celle des temps héroïques de l’I.A.D .  Au cours des années qui suivirent, on s’est beaucoup vu, puis un peu moins, puis plus du tout, avant de se revoir à nouveau et pour longtemps, pensais-je, sans vraiment trop y…   Lire l'article

A Benoit Lamy, par un ancien élèveLire l'article
A Benoit Lamy, par un ancien élève
Publié le 01/05/2008 / Catégorie: Hommage

16 avril 2008: “On a appris hier le décès inopiné d'un nom important du cinéma belge : le cinéaste Benoit Lamy avait 62 ans.” La RTBF eut raison de rappeler qu’il faisait partie de ces “véritables pionniers du cinéma belge, qui ont osé faire des films de fiction ayant pour décor Bruxelles ou la Wallonie, et avec en vedette des acteurs belges et ce dès le début des années septante. Telle dépêche évoquait le succès de son premier film Home Sweet Home, telle autre celui de La Vie est Belle et la musique de Papa Wemba, ou encore son dernier opus, Combat de Fauve, affrontement entre Ute Lemper et Richard Bohringer. C’était…   Lire l'article

Hommage à Benoit LamyLire l'article
Hommage à Benoit Lamy
Publié le 01/05/2008 / Catégorie: Hommage

Salut Lamy...  L'ARRF (Association des Réalisateur et Réalisatrices de Films) adresse un coup de chapeau fraternel et ému à notre collègue Benoît Lamy qui vient de nous quitter pour un Home qu'on espère plus Sweet.  Au terme d'un long Combat de fauves contre la maladie, son coeur de lion a cessé de faire Boum-Boum.  La filmographie de ce cinéaste généreux témoigne de sa volonté de faire des films pour tous les gens, bons ou moins bon, d'Ardenne ou d'ailleurs. 
Pour beaucoup d'entre nous, passés par l'IAD ces dernières décennies, il fut un mémorable prof…   Lire l'article

Henry Ingberg : portrait en imagesLire l'article
Henry Ingberg : portrait en images
Publié le 11/10/2007 / Catégorie: Hommage


Au moment de boucler ce webzine, nous apprenons la disparition d'Henry Ingberg, Secrétaire Général de la Communauté Française, mais surtout et avant tout, ami du cinéma, des arts et de la culture. Nous voulons rendre hommage à un homme grâce à qui le cinéma belge francophone est ce qu'il est. Dans l'attente de réaliser un portrait plus appronfondi, nous publions des photos de nos dernières rencontres; l'une en juin 2007, dans son bureau, où nous nous sommes entretenus sur la politique d'aide à la production cinématographique, ensuite sur le tournage de Mr. Nobody de Jaco Van Dormael. Henry Ingberg, qui avait compris le rôle à venir d'internet,…   Lire l'article

Le paradoxe n'est qu'apparent - Paul Meyer
Publié le 11/10/2007 / Catégorie: Hommage


Avais-je dix ou douze ans ? Je ne sais plus. Aller au cinéma, en ces temps et en ces lieux, était un événement aux connotations multiples. Nous habitions Eupen, où, après la guerre de 14-18, mon père d'origine alsacienne et connaissant l'allemand, avait été nommé directeur d'école. Avec d'autres "anciens Belges" - anciens par opposition aux habitants des territoires "rédimés" (sic) - nous vivions notre étrangeté tant bien que mal,au gré de deux cultures, de deux langues et, pourrait-on dire, de deux Weltanschaüüngen. Les ordres, mais aussi les journaux, les livres, les visiteurs venaient "de l'intérieur", de l'"ancienne" Belgique.…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 24
1 2

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard