Cinergie.be

DAL RITORNO/DEPUIS LE RETOUR à LIEGE, Cité Miroir

Publié le 19/04/2016 par / Catégorie: Brève archivée

Dal Ritorno/Depuis le retour sera projeté à Liège l’Institut italien de Culture organise une séance par l’Institut italien de Culture avec la présentation du numéro de Cartaditalia sur le cinéma documentaire italien contemporain, le 26 avril à 20h, Cité Miroir.

DAL RITORNO/DEPUIS LE RETOUR à LIEGE, Cité Miroir

L’expérience des camps de concentration ne peut être racontée. Le silence et l’incrédulité qui accueillirent les rescapés à leur retour leur firent décider, souvent, de se taire ou les conduisirent au suicide.

Le récit d’Angelo, filmé par Giovanni Cioni, peu avant sa mort, nous livre la parole du dernier témoin. Ce soldat de l’armée italienne de Mussolini n’était ni juif ni communiste. Et sa déportation, parmi des milliers d’autres, après que fut signée l’armistice avec les Américains, apparaît comme un mauvais tour de l’histoire. À l’heure où chacun rêvait de rentrer à la maison, il fut envoyé à Auschwitz, puis à Mauthausen. Le cinéaste restitue les moments cruciaux de ce voyage. Il est le compagnon et le témoin de Silvano. Celui-ci le lui a expressément demandé. Il souhaite comprendre et nous faire comprendre ce que signifie être un survivant. Son film ne recourt à aucune image d’archives, à aucune analyse ni commentaire. Il nous invite à croire sur parole, à nous pénétrer de ces mots atrocement nus, dont la répétition nous glace : les cadavres des chambres à gaz, des crématoires, les supplices et la faim. Le film n’est pas une leçon d’histoire, mais l’échange aigu entre deux regards à la fin d’une vie abîmée. C’est ce qui nous bouleverse.

Lire l'intégralité de l'entrevue de Giovanni Cioni, le réalisateur

Par ailleurs, l’édition dvd du film est en vente depuis le 30 mars. Publiée par Zeugma film, elle propose un livret de 12 pages composé des notes de tournage, depuis la première rencontre avec Silvano Lippi.

Tout à propos de: