Cinergie.be

Je suis resté dans les bois, projet collectif et participatif

Publié le 05/05/2015 par / Catégorie: Brève archivée

Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier coréalisent Je suis resté dans les bois, une comédie atypique entre cinéma et art contemporain

Je suis resté dans les bois, projet collectif et participatif

Je suis resté dans les bois raconte l’histoire d’un artiste plasticien, Vincent Solheid, qui dans le cadre de la création de sa nouvelle expo vidéo va reconstituer des moments de sa vie. Il est entouré par petite équipe dont font partie Erika, sa compagne et Michaël, un ami réalisateur, aidés par des proches, des connaissances ou de parfaits inconnus qui endosseront les rôles de ses parents, son premier amour, du curé de sa paroisse... Il se confronte à des situations passées, tour à tour honteuses ou cocasses, et les réincarne avec une totale sincérité dans douze tableaux/ vidéos. Si ces situations paraissent souvent anodines prises individuellement, elles ont en commun de lui avoir fait mal, à lui ou à ses proches. Au fur et à mesure que Vincent se replonge naïvement et sans pudeur dans son passé, l’image que ses collaborateurs ont de lui commence à se ternir. Pire que ça, c’est la vision qu’il a de lui-même qui se transforme petit à petit, le mettant face à ce qu'il a été, à ce qu'il est et à ce qu'il veut être. C’est donc ce dispositif artistique, et sa matière humaine, qui seront au cœur du film co-réalisé par Vincent Solheid, Erika Sainte et Mickaël Bier.

L’approche se veut documentaire, et vise à saisir sur le vif et par l’improvisation la réalité des personnages. Aux frontières du cinéma et de l’art contemporain, cette sorte de journal extime filmé et ré-acté devrait prendre la forme d’une comédie grinçante et émouvante. Dans le civil, Vincent Solheid, artiste plasticien, est également l’auteur du film Le Grand’Tour, qui adoptait une forme similaire. Erika Sainte est une jeune comédienne belge, vue notamment dans Elle ne pleure pas, elle chante ou Brabançonne, et Michaël Bier, directeur de casting réputé en Belgique (il a notamment participé au prochain film de Jaco Van Dormael, Le Tout Nouveau Testament), a déjà réalisé quatre courts métrages.

Ce film à petit budget est produit par Eklektik, qui a lancé il y a quelques semaines une campagne de crowdfunding fructueuse pour contribuer à financer le tournage, qui aura lieu jusqu’au 22 mai prochain. Il devrait sortir dès l’automne prochain, parallèlement à l’exposition autour de laquelle s’articule le film. 

Aurore Engelen
Cineuropa.org 

 

Tout à propos de: