Cinergie.be

Dominique Deruddere

Dominique Deruddere

Métier : Réalisateur(-trice)

Adresse : 10860 , Kingsland Street

Ville : CA 90034 Los Angeles

Pays : USA

Email : Cliquez ici

Galerie photos

Filmographie

Firmin

Firmin

fiction
2006
 
Iedereen Beroemd !

Iedereen Beroemd !

fiction
2000
 
La Patinoire

La Patinoire

fiction
1998
 
Crazy love

Crazy love

fiction
1987
 
Istanbul

Istanbul

fiction
1984
 
Brussels by night

Brussels by night

fiction
1983
 

Le déclic...

Dominique Deruddere

La salamandre a laissé sa place à l'homme

Lorsque j'avais environ dix ans, mon frère, qui a six ans de plus que moi, a acheté une caméra super-8. Avec l'achat de cette caméra, sont arrivés à la maison quelques petits manuels du genre "Comment faire son propre film". Mon frère expliquait à ma mère que son intention était de fixer la nature en images. Il n'était pas vraiment un fana de la nature, mais il fallait bien commencer par quelque chose.
J'ai été immédiatement fasciné et j'ai dévoré les petits livres dans lesquels étaient expliqués ce que pouvait et ce que ne pouvait pas faire un cinéaste. Assez rapidement, j'ai voulu mettre la théorie en pratique, mais mon frère ne me laissait même pas poser un doigt sur sa caméra. Le matériel était cher et moi, j'étais encore bien trop petit. Et si je voulais l'accompagner lors de ses longs périples cinématographiques dans la nature, la réponse était "Niet".
J'ai donc décidé de le suivre sournoisement dans l'espoir d'apprendre quelque chose à propos de ce qui était en train de devenir peu à peu ma passion. Mais, à ma grande stupéfaction, mon frère ne filmait pas le moindre mètre lors de ses petites excursions. Il utilisait ses périples dans la nature comme alibi pour ses petits rendez-vous avec les jeunes filles.
A tous les coups, la caméra atterrissait sur le sol, aux côtés du couple d'amoureux. Toute seule et perdue...
Alors, j'ai fait un marché avec mon frère : s'il me laissait filmer les animaux, lui pourrait regarder aussi longtemps qu'il le voudrait dans les yeux de ses petites amoureuses. Notre mère ne le saurait jamais. Dans mon tout premier petit film, j'ai mis en images la vie captivante de la salamandre aquatique. C'est fou tout ce qu'un animal comme ça peut fabriquer dans une simple flaque d'eau. Je me souviens encore nettement de l'excitation qui m'animait pendant que je filmais, et des captivantes journées passées à attendre la petite bobine de film qui devait revenir développée du labo.
La toute première projection : mes mains étaient moites. Au fond, cela n'a pas changé au fil de toutes ces années.
Faire des films reste toujours un métier passionnant et entraînant. La salamandre a cédé sa place à l'homme, mais l'observation et la création de la vie restent une inépuisable source de bonheur.

Dominique Deruddere