Cinergie.be

Niños


Niños

Titre original : Niños

de Jose-Luis Peñafuerte

Date de sortie : 2000

Pays : Belgique

Genre : documentaire

Durée : 56'

Format : Beta-digital, format 16X9, couleur

Avec l'aide des télédistributeurs wallons.

 

 

 

 

Synopsis :

Entre juillet 1936 et mars 1939, la guerre civile espagnole a provoqué l’évacuation forcée de plus de trente mille enfants espagnols, des enfants qui avaient entre quatre et quatorze ans. Par la suite, ces groupes d’enfants ont été accueillis en Belgique, en Russie, au Mexique, en Angleterre et en France. Autant de routes, d’arrêts et de chemins d’espoir, qui les ont amené vers un nouveau destin, une nouvelle survie, une nouvelle vie… Depuis lors, ils sont appelés  Los niños de la guerra, une histoire tombée dans l’oubli.

Galerie photos

L'équipe belge

Nos autres articles liés

Le Mois du Doc - appel à films
Bilan du Centre du Cinéma 2021
Les Quatre saisons de cinergie : 4 films produits par l'atelier WIP
Tout court sur La Trois
Fête du court métrage, du 16 au 22 mars 2022
Rencontre avec Justine Gustin, Attachée au Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel
La Fête du Court Métrage 2022 : appel à participation
La semaine du Cinéma belge couronnée par la Cérémonie des Magritte du Cinéma
Rencontre avec Sébastien Delloye, Producteur de la première série originale Netflix belge
Rencontre autour du film Ali et Aliette d’Aliette Griz et Anne Versailles
Le Jour Le Plus Court revient pour sa 6e édition
Tout court - Juin 2019
Sortie VOD et projections de WIP
Avant-première - Chez Jolie Coiffure
MASTER CLASS : Remon Fromont - 17 mars 2018
L 'atelier Wallonie Image Production : WIP Rencontre avec son directeur, Pierre Duculot
José-Luis Peñafuerte et Chergui Kharroubi, Molenbeek, génération radicale?
Entretien avec Jose Luis Peñafuerte
Rémon Fromont  sur le tournage d'Eliot
José-Luis Peñafuerte, les Chemins de la mémoire
Les Chemins de la mémoire de José-Luis Peñafuerte
Thierry Detaille; journal d'un distributeur
Sébastien Delloye, producteur chez Entre Chien et Loup
Entrevue avec Diana Elbaum productrice de Thomas est amoureux