Cinergie.be

+ Décembre 1998

Rencontre avec les Ateliers de productionLire l'article
Rencontre avec les Ateliers de production
Publié le 15/12/1998 / Catégorie: Événement

La huitième édition de Filmer à tout prix avait organisé une rencontre avec l'ensemble des Ateliers de la Communauté française. Compte-rendu.
Get togetherDepuis quelque temps déjà le CBA et le WIP désiraient faire comprendre aux pouvoirs publics et au public tout court que leur budget n'avait pas augmenté en dix ans mais que les projets intéressants ne cessaient quant à eux de croître et d'embellir. Bref, on tourne plus de films avec moins d'argent ou avec des aides complémentaires de plus en plus importantes (ce qui a pour effet de donner du pouvoir aux co-producteurs, avec tous les risques que cela comporte).D'où l'idée d'organiser, dans un…   Lire l'article

Mobutu, Roi du ZaïreLire l'article
Mobutu, Roi du Zaïre
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Tournage

Mobutu, Roi du Zaïre Il est 19h30, nous sommes dans une salle de montage située au sixième étage de la cité de la RTBF à Reyers, cette caserne labyrinthique et lugubre où des couloirs interminables succèdent aux couloirs - silencieux, déserts qui débouchent à leur tour sur des salles silencieuses et désertes. Assis derrière la console de mixage nous voyons défiler sur l'écran 16x9 quelques séquences montées de Mobutu, Roi du Zaïre. Le nouveau film que termine Thierry Michel mélange plans d'archives et plans d'interviews que le réalisateur de Donka a menées auprès des proches de Joseph-Désiré Mobutu. Le son est…   Lire l'article

West Beyrouth de Ziad DoueiriLire l'article
West Beyrouth de Ziad Doueiri
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Le festival s'est ouvert sur le premier long métrage de Ziad Doueiri : West Beyrouth. On y raconte les débuts de la guerre qui réduisit la ville en cendres. Comment le mélange harmonieux des cultures et des religions peut se transformer en quelques jours en poudrière où le nationalisme haineux remplace la tolérance et où les fanatiques, perdant toute raison, transforment leur environnement quotidien en enfer dantesque. Doueiri réussit à traiter ce sujet grave avec légèreté mais sans en dénaturer la charge émotive, en adoptant le point de vue de trois adolescents de quinze ans livrés à eux mêmes dans cette jungle de béton. Ce film raconte leurs aventures,…   Lire l'article

Toprak de Mustafa BalciLire l'article
Toprak de Mustafa Balci
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique

Dans la sélection de ce 20ème festival figuraient très peu de documentaires. Mustafa Balci, réalisateur d'origine turque du film Toprak, a pourtant conquis un public exigeant ainsi que le Jury qui lui a décerné le Prix du meilleur premier court métrage de reportage.
Toprak, "La Terre" en turc, relate le voyage du réalisateur dans le village d'origine de sa famille, l'été dernier.Ses parents ont immigré en 1971 en Belgique, non pour des raisons économiques mais pour éduquer leurs enfants et, depuis deux ans, ils sont retournés en Turquie, sur leurs terres. Filmées avec finesse et dans une lumière superbe, les scènes immuables de la vie des champs suivent des…   Lire l'article

Rosie de Patrice Toye Lire l'article
Rosie de Patrice Toye
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique

Difficile de rêver, dans une banlieue industrielle quart-mondiste. Avec Rosie, Patrice Toye débouche les premières Jupilers et allume les premières Bastos d'une gamine de treize ans, maquillée et sapée en pute de HLM. Elle ne fait d'ailleurs qu'imiter sa jeune mère, dont le portrait n'est guère plus reluisant : par crainte de faire fuir les amants racolés et maris potentiels, Irène se fait passer pour la grande soeur, et lui interdit de l'appeler maman. D'accord, le prince charmant n'existe pas! Pourtant, parvient-on jamais à ravaler vraiment ses illusions?
Alors, sur les aqueducs rouillés où elle s'évade, Rosie dévore les contes à l'eau…   Lire l'article

Omomatic d'Olivier CaretteLire l'article
Omomatic d'Olivier Carette
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique

Noire et trouble est la nuit...
Alors qu'un ivrogne endormi soigne ses ulcères sur le pavé d'un quartier chaud, une pute mécanique invite les rares passants à visiter l'envers d'un décor effroyablement glauque. D'un cul-de-jatte en femme siamoise, d'un pissou de chien dans une rigole en tête géante découvrant ses molaires, le cauchemar sous plasticine d'Olivier Carrette enchaîne les mutations de monstres répugnants vomis par une vague mythologie moderne. Prix Meuter Titra, Omomatic empeste l'égout et parvient sans mal à retourner les estomacs les mieux accrochés. Un bon Clozan et au lit !   Lire l'article

Les gens pressés sont déjà morts de Thomas de ThierLire l'article
Les gens pressés sont déjà morts de Thomas de Thier
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique

La gravité du sablierQuand on voyage, c'est comme cela, on fait des rencontres, on partage des instants, on noue des amitiés, on fait des promesses.
Et puis de retour chez soi, comme tout cela paraît loin parfois. C'est ainsi que Thomas reçoit une lettre de son ami Ali lui rappelant l'engagement, pris dans de telles circonstances, de venir filmer son mariage au fin fond du désert marocain. Et voilà notre Thomas bien embêté sur les pistes sablonneuses, assailli de doutes sur le sens de sa présence là-bas. Et quand sa voiture de location finit par tomber en panne, le laissant seul au milieu du désert, sans aucune chance d'encore arriver à temps pour ledit mariage, le comble de l'absurde…   Lire l'article

Le Film dont vous êtes le héros de Pascal RocteurLire l'article
Le Film dont vous êtes le héros de Pascal Rocteur
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Puisque le court est un jeu et une folie ! Prix du public, l'accrocheur et surprenant film de Pascal Rocteur (No Film) fourmille d'idées plus cocasses les unes que les autres : en face caméra, une souriante et sublîîîme ouvreuse du Vendôme vous invite à la suivre dans le métro Porte de Namur, jusqu'à la paisible "trois façades avec jardinet" d'un héros merveilleusement débile. En cette veille de Noël, comme tous les matins, le petit fonctionnaire salue sa femme - bigoudis et peignoir rose - et se rend au boulot. Grosses lunettes et moche cravate, ce peseur de trombones (il en faut) se joue de tous les périls : au ralenti, sous trois angles de vue différents,…   Lire l'article

La Médaille de Sergio RossiLire l'article
La Médaille de Sergio Rossi
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Du 27 novembre au 5 décembre, au Botanique, la Biennale du Cinéma Méditerranéen à Bruxelles fêtait sa cinquième édition. Pour l'occasion, le festival s'ouvrait à la compétition. Et, comme l'avaient laissé entendre certains bruits de couloir, le Grand Prix épinglait au palmarès encore vierge la Médaille de Sergio Rossi Rome, 1956. La guerre venait d'installer un capitalisme industriel barbare et, sur le point d'être rejeté dans l'illégalité, le communisme y trouvait un nouveau champ de bataille. La guerre froide, les années de fer. Mais sur les bancs de l'école, sage comme une image, l'adorable Anna ne rêvait…   Lire l'article

J'adore le cinéma... de Vincent LannooLire l'article
J'adore le cinéma... de Vincent Lannoo
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Pantalon orange et veste de training étriquée d'un bleu électrique, les cheveux au vent et les yeux de perpétuel endormi, Georges adooore le cinéma. Sous filtre sépia, il rêve d'une haletante bande-annonce : l'une belge, l'autre arabe, deux jeunes filles s'aiment, avec tendresse, et au-delà du reste... Idéaliste dégingandé, ce néo bab' peut bien danser au milieu du salon: il tient son idée, et plane littéralement jusqu'à l'école de ses deux héroïnes. C'est le monde de la rue, des jeunes désabusés et chahuteurs, mais en bon psychologue, Georges de la jungle parvient à motiver sa petite troupe. Acquis…   Lire l'article

Dérapages de Pascal AdantLire l'article
Dérapages de Pascal Adant
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Dans l'aube pâle, une rangée de cuberdons s'éveille... L'autoroute est déserte, les oiseaux chantent. Et les "petits clous", moqueurs, de tirer la langue - eh eh ! - au premier rhino-routier qui les évite de justesse et s'écrase dans le décor pastel de Pascal Adant. Moins drôle: le chauffard suivant les frôle de si près qu'à la limite de l'infar', ils s'épongent le front et claquent des dents. Et ce n'est que partie remise: éjectés tour à tour à mille kilomètres à l'heure, ils n'iront pas tous éborgner la lune et faire un clin d'oeil à Méliès. Parfaitement alignés,…   Lire l'article

Bent Familia de Nouri BouzidLire l'article
Bent Familia de Nouri Bouzid
Publié le 01/12/1998 / Catégorie: Critique


Autre cinéaste attendu, le tunisien Nouri Bouzid présentait Bent Familia (Les Tunisiennes). A travers le portrait de trois femmes de la Tunisie moderne assumant chacune à leur manière les contradictions d'une société qui évolue, mais où les traditions restent bien ancrées au coeur des maisons, l'auteur de Bezness entend aborder sans manichéisme les difficultés que peut avoir une société traditionnelle à s'adapter à une modernité venue de l'extérieur. Dans son pays, on lui a fait grief de poser sur la femme un regard découplé de la réalité ordinaire, et finalement très masculin. Mais l'arbre ne doit pas cacher la…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 17
1 2

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard