Cinergie.be

Retrouvez toutes les critiques de films belges

Une sirène dans la nuit de Luc Boland
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique
Une sirène dans la nuit de Luc Boland Lire l'article

Au début des années quatre-vingt - mais il me semble que ça nous ramène au siècle dernier, l'humour tendre et naïf de Roland Magdane s'était taillé une petite place au soleil des projecteurs et dans le coeur des gosses : sur les planches comme sur les plateaux de télévision, l'épaisse moustache aimait se retrousser et frémir, avouant sans cesse un peu plus le clown triste et fragile. La surprise qui toutes les cinq ou six secondes rallumait l'oeil niais et complice de Droopy commençait à ressembler au profond reflet d'une larme. Comme mal assurée, la voix chevrotante n'en finissait pas de muer. Alors soudain, comme il y était venu, le comédien…   Lire l'article

Philippe Herreweghe, et le verbe s'est fait chant de Sandrine Willems
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique
Philippe Herreweghe, et le verbe s'est fait chant de Sandrine Willems Lire l'article

L'Art de la fugue
Philippe Herreweghe fait partie d'un mouvement initié par Gustav Leonhardt et Nikolaus Harnoncourt au milieu des années 50 grâce auquel la musique baroque a conquis le grand public, à la fin des années 90 (réservée jusque là aux seuls spécialistes de la musique ancienne). La bande son réalisée par Jordi Savall pour Tous les matins du monde n'y est pas pour rien.
Voir Philippe Herreweghe au travail, pendant les répétitions afin de nous montrer de l'intérieur la complexité architecturale de la polyphonie que Bach met en scène tel est le pari réussi de Sandrine Willems avec Philippe Herreweghe, et le verbe s'est fait chant.
Jamais…   Lire l'article

Pourquoi se marier le jour de la fin du monde?
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique
Pourquoi se marier le jour de la fin du monde? Lire l'article

Fragile, pur et beau
Pourquoi se marier le jour de la fin du monde? marque, après plus de cinq ans, le retour à la réalisation, du réalisateur de Sirènes et d'Abracadabra. En choisissant de nous conter la destinée de trois personnages qui se rencontrent à l'heure des choix, Harry Cleven reste en terrain connu. Il aime cet instant douloureux des passages : où l'homme s'affronte à des éléments qui le dépassent, mais auxquels il doit trouver la force de résister pour imposer ses choix.

 
Le film s'ouvre sur un visage de madone, illuminé de lumière blanche. C'est Juliette (Elina Löwensohn, plus que belle). En tentant de fuir Guido (inquiétant…   Lire l'article

Possession du condamné d'Albert-André Lheureux
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Possession du condamné d'Albert-André Lheureux Lire l'article

Le film d'Albert-André Lheureux est une suite d'images inspirées de Jean Genet, dont la révolte radicale contre le monde bourgeois s'exprime dans une langue qui en fait paradoxalement l'un des grands prosateurs de la langue française.
C'est ce qu'a bien compris le réalisateur qui nous offre de superbes images d'adolescents au torse nu dans un noir et blanc contrasté dû au talent d'un Michel Baudour à peine sorti de l'INSAS. Du plan d'un adolescent embrassant les hanches d'un autre à la peau blanche satinée à un plan de visages en contre-jour, sensuels et énigmatiques, on passe à un très beau panoramique filé d'adolescents se courant…   Lire l'article

Vive le Duc! de Pierre Levie
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Vive le Duc! de Pierre Levie Lire l'article

C'était le temps de l'expo, et Bruxelles faisait son cinéma
Dans la Belgique de la fin des années cinquante, encore fortement marquée par le syndrôme " Belgique joyeuse ", Pierre Lévie fait du cinéma. Une collaboration belgo-française plus précisément, qu'il coproduit avec Helga Films (Paris) et coréalise avec Jean-Marc Landier et Michel Romanoff.

 
Comédie bucolique à l'humour populaire et bon enfant qui était alors la marque de fabrique du cinéma de fiction bien de chez nous, Vive le Duc! sortira au début de 1960. Pierre Lévie, c'est aujourd'hui Sofidoc, et la dynamique maison de production belge a décidé de…   Lire l'article

Critique Casting de Patrice Bauduinet par Jean-Michel Vlaeminckx
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Critique Casting de Patrice Bauduinet par Jean-Michel Vlaeminckx Lire l'article

Le métier de comédien est plein de risques, surtout dans la partie francophone du pays ; Patrice Bauduinet vient d'y ajoute un danger mortel. Une jeune femme convoquée pour un casting voit son interlocuteur disparaître.
Après un moment d'attente, elle franchit une porte et bascule dans le noir et blanc et le cauchemar. Casting devient Alice au pays des fous furieux. La malheureuse future star victime de son désir d'être regardée va voir l'envers du décor en parcourant un labyrinthe de couloirs où les scènes d'épouvante succèdent les unes aux autres (le sexe et le sang y forment un couple particulièrement assorti). On repasse à la couleur et l'on voit quatre…   Lire l'article

La Tête froide de Patrick Hella
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
La Tête froide de Patrick Hella Lire l'article

La Tête froide de Patrick Hella est un conte surréaliste en noir et blanc.
Lors d'un accident de voiture dans une 2 chevaux qu'elle pilote une femme, décapite son amant et se retrouve à la tête d'une tête. Le corps morcelé, l'objet "petit a" (soyons lacanien), apanage du masculin, se trouve ici ironiquement du côté du féminin. La dame hystérique, c'est-à-dire mystique ou sublime, forcément sublime, prend soin de la tête de l'aimé qu'elle emporte chez elle et lave amoureusement. L'amant ne bronchant point, même lorsqu'elle se frotte l'entrecuisse avec son fétiche, l'objet de l'amour fou finit dans une poubelle (re-Lacan).…   Lire l'article

Tu peux crever de Philippe Simon
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Tu peux crever de Philippe Simon Lire l'article

Film sans concession placé sous l'égide d'un Max Stirner (L'Unique et sa propriété) qui déjeunerait avec Georges Darien (l'Ennemi du peuple), Ernest Coeurderoy (Pour la révolution) et Joseph Dejacque (A bas les chefs !), Tu peux crever est un ciné-tract anarchiste qui utilise le détournement d'images comme un des beaux-arts : on y voit des photos de Nixon, Pompidou nu (photomontage), des photos d'actualité (Mai 68), des dessins extraits de journaux satiriques du siècle dernier, des couvertures de Fantomas, d'Hara-Kiri Hebdo et quelques dessins joyeusement pornographiques.
Plus des citations de Tristan Tzara, Max Stirner, slogans de Mai 68, le tout couronné d'un commentaire…   Lire l'article

Hommage à Don Helder Camara de Jean-Marie-Buchet
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Hommage à Don Helder Camara de Jean-Marie-Buchet Lire l'article

Premier plan : une sorte de gribouillis sur lequel Don Helder Camara voisine avec l'Opération 11.11.11. Puis on entend une sorte de pépiement d'oiseaux ou un air de flûte andine joué par un sourd, à moins que ce ne soit le sifflet d'une bouilloire dont l'eau s'évapore, allez savoir !
On voit un homme barbu en qui on reconnaît Louis Lenglet dit Lacaille, une serviette blanche autour du cou (déjà vu dans le film de Patrick Hella déguisé en clodo), devant un plat de patates chaudes qu'il mange avec une volupté certaine. Soudain l'homme accélère, dévore avec un courage qui frise l'inconscience (ça mange !).
Avec ses mains, il fait…   Lire l'article

Screentest for Eurydice de Jean-Noël Gobron et Marc Ghens
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Screentest for Eurydice de Jean-Noël Gobron et Marc Ghens Lire l'article

Des images se bousculent. Le spectateur est invité à traverser un espace-temps fait d'images déformées, kaleidescope aux couleurs vives et qui ressemble (est-ce un hommage ?) à la traversée de l'espace-temps de Dave Bowman, après sa rencontre avec le monolithe noir près de Jupiter dans 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick.
Le film de Jean-Noël Gobron et Marc Ghens est un montage de plans rythmés sur la musique planante de Tangerine Dream. Ce paysage mental évoque la descente aux enfers d'Orphée (Benoît Boelens en images négatives noir et blanc) cherchant à sauver Eurydice (Dominique Binder en images positives couleur). Le visage de celle-ci,…   Lire l'article

Les Aventures de Bernadette Soubirou de David McNeil
Publié le 01/01/2000 / Catégorie: Critique
Les Aventures de Bernadette Soubirou de David McNeil Lire l'article

Ce film dans lequel le burlesque le dispute à la farce aurait pu paraître en roman-photo dans Hara Kiri pour nous distraire de l'humour du professeur Choron.

Enlevée dès son âge par des Tsiganes, Bernadette découvre le réel sous la forme d'une apparition de la Sainte Vierge. Prête à tomber en pamoison, elle découvre les seins que Marie offre à son regard tel un exhibitionniste du bois de La Cambre.
Fameuse cette paire de seins, un objet "petit a", qui entraîne Soubirou à découvrir le désir des autres (sous la forme de Dracula, d'un émir arabe, d'un boucher kasher, d'un savant fou) en devenant leur esclave. En passant du moi idéal à l'idéal…   Lire l'article

Rachid et Martha de Mathias Gokalp
Publié le 01/12/1999 / Catégorie: Critique
Rachid et Martha de Mathias Gokalp Lire l'article

Mélodie de l'amour
Adoptant la forme ultra-casse-gueule d'une comédie musicale, Rachid et Martha est un petit bijou de réalisation. Hommage au Jacques Demy d'Une chambre en ville et des Parapluies de Cherbourg, mais également nourri de références à l'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht, ce court métrage pétillant et grave, pétri d'émotions vraies, témoigne d'une soufflante maîtrise technique.
Le film débute par l'arrivée de Martha (Joëlle Camus) dans le salon de thé-restaurant d'Aimée (Françoise Lebrun). Arrivée aussi remarquable que dynamique. "Femme battue sans mari", Martha la jolie blonde à…   Lire l'article

Mal Aimé de Richard Olivier
Publié le 01/12/1999 / Catégorie: Critique
Mal Aimé de Richard Olivier Lire l'article

"Il y a deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas satisfaire son désir, et l'autre de le satisfaire." Oscar Wilde
Dernière oeuvre au noir d'un réalisateur à la filmographie un peu à part dans notre paysage audiovisuel (voir " Belgiq'kitsh "), Mal aimé n'y va pas par quatre chemins : Richard Olivier pousse la lourde porte de ces endroits glauques et souvent clandestins que les nostalgiques des masses et armures ont rebaptisés " donjons ", antres du sadomasochisme et autres pratiques sexuelles marginales ou déviantes selon les uns ou les autres, et qui - de l'avis de M. Serge André, éminent psychanalyste bateau interrogé dans le sens du poil dans…   Lire l'article

Quand on est amoureux, c'est merveilleux de Fabrice du Welz
Publié le 01/12/1999 / Catégorie: Critique
Quand on est amoureux, c'est merveilleux de Fabrice du Welz Lire l'article

La vie en rose...foncé
Dans un décor bancal et décalé vit Lara, une femme ravagée par le manque d'amour (Edith Le Merdy, beaucoup trop rare, livre une fois de plus une formidable composition). Pour ses 40 ans, elle décide de s'offrir à domicile les services de Joe, un stripteaseur. Elle rêve de vivre avec lui un amour intense et passionné, mais Joe est uniquement intéressé par l'argent qu'il est venu gagner et refuse d'entrer dans le fantasme érotico-romantique de Lara.
Repoussée une fois de plus, cette dernière commet l'irréparable et tue Joe. Elle conserve le cadavre et projette sur lui ses fantasmes de vie de couple, ce qui ne va pas sans inconvénients…   Lire l'article

Nic-Nac d'Alexis Vockaer
Publié le 01/12/1999 / Catégorie: Critique
Nic-Nac d'Alexis Vockaer Lire l'article

" Les mauvais Nic-Nac sont ceux avec du sucre sur le biscuit ", me chuchote une gamine.
Effectivement : jaunes, roses ou blancs, ils débarquent pour envahir la terre et procéder à de jouissives expériences sur le cerveau des humains. Quand ils en ont un. D'un bout à l'autre, croquée par la naïveté sautillante de son trait, la délicieuse dérision d'Alexis Vockaer aura suscité le fou rire général. Pas de prix, pourtant, peut-être parce que d'un bout à l'autre, il n'y a jamais que moins de deux minutes.    Lire l'article

Actualités: 2056-2070 sur 2212
1
...
137 138 139
...
148

Recherche dans les articles

Actualités les plus populaires

Le podcast Les Glaneuses, portraits de réalisatrices
In A Silent Way de Gwenaël Breës
Rencontre avec Françoise Levie pour la sortie de Zénon, l’Insoumis
De l’autre côté des mères de Vinciane Zech, Brigitte Junker, Sandrine d’Huart, Chantal Poppe, Lara Lalman et l’équipe de Corps écrits
Pierre Pirard, réalisateur de Nous tous
L’école de l’impossible de Thierry Michel
Nous tous de Pierre Pirard
Entretien « carrière » avec Helena Coppejans
Sur le tournage de la série Le Trou
Music Hole de Gaëtan Liekens & David Mutzenmacher
Rencontre avec Mara Taquin, actrice dans Rien à foutre, sélectionné à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes
Sur le tournage du film Deep Fear de Grégory Beghin
Rencontre avec le créateur d’affiches de cinéma Laurent Durieux. Expo au MIMA
Dans la maison de Karima Saïdi
Paloma Sermon-Daï, à propos de Petit Samedi
Romy Trajman à propos de
Sur le tournage de Krump, premier film de Cédric Bourgeois
Tournage du court-métrage MyFriend, de Michaël Bier & Hervé Piron
Bernard De Dessus les Moustier raconté par ses proches
Aurélie Maestre Vicario nous joue La musique de Soline
Monachopsis de Liesbet van Loon
La série Baraki de Fred De Loof
Victor de Christophe Hermans
L'Employée du mois de Véronique Jadin
Nous la mangerons, c’est la moindre des choses d’Elsa Maury

Brèves

Plus de brèves...