Cinergie.be

+ Avril 2011

Lettre à Alain Cavalier
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Entrevue

Le samedi 19 février, Alain Cavalier, cinéaste de vocation, est venu présenter, à la librairie Quartier latin à Bruxelles, un livre sur son travail, signé Amanda Robles. Cette petite fille de communiste espagnol, après avoir été bouleversée par un gros plan sur des tasses dans un documentaire de Johann van der Keuken, s'est naturellement tournée vers les films d'Alain Cavalier et sa manière si particulière de nous parler du monde. Après une thèse qu’elle lui a consacrée, elle publie donc un ouvrage, Alain Cavalier, filmeur, aux éditions De l'incidence. Nous étions là, eux aussi, et la rencontre ressemblait, à s'y méprendre...…   Lire l'article

Jan Vromman - Tant que chanteront les constructeurs de navires
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Entrevue

Tant que chanteront les constructeurs de navires (1999), est un film sous forme de triptyque, dans lequel Jan Vromman raconte la genèse de l'échec d'une lutte ouvrière. Pour comprendre la fermeture du chantier naval de Boelwerf, Tamise, en 1997, le documentariste bruxellois remonte la ligne du temps jusqu'à la création de l'entreprise en 1829. Champagne (1829-1969), Ivresse (1969-1986) et Gueule de bois (1986-1997) sont les titres évocateurs de chaque acte. Ce film, sorti en 1999, presque sous le manteau, boycotté par les chaînes publiques flamandes, refait surface grâce à un DVD édité par Imagine. Accompagné d'un livret dans lequel poésie et croquis de navires illustrent…   Lire l'article

Cinéma wallon, cinéma de la crise ou crise du cinéma ?Lire l'article
Cinéma wallon, cinéma de la crise ou crise du cinéma ?
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Livre & Publication


Cinéma wallon, cinéma de la crise ou crise du cinéma ? Comment se fait-il que les films belges francophones soient sociaux; certains plus, d'autres moins, mais toujours aux couleurs grisâtres de la poussière industrielle ? Pourquoi la crise économique a-t-elle une place de choix dans les histoires des cinéastes du sud du plat pays ? Les paysages portés à l'écran sont terrils, carcasses sidérurgiques, hauts-fourneaux et voies ferrées ? L'odeur âcre de la fumée qui s'échappe des colonnes de cheminées imprègne les plans panoramiques de la totalité des films wallons. Le département d'histoire des Facultés universitaires de Namur a…   Lire l'article

Cleo’s Boogie, de l’atelier Camera enfants admisLire l'article
Cleo’s Boogie, de l’atelier Camera enfants admis
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Critique

Le pouvoir endiablé de la musique.
A New York, deux vieux musiciens vivent dans un appartement délabré une retraite rythmée par le passage des trains. Situé juste à côté d’une ligne de chemin de fer, la vieille maison où ils sont installés vibre à chaque passage de ces lourdes machines. Des vibrations qui mettent tout sens dessus dessous dans leur demeure. Alors qu’ils font leur vaisselle, une ancienne chanson à la radio réveille leurs souvenirs du temps où ils accompagnaient une chanteuse noire. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une photo défraîchie sur une vieille affiche punaisée au mur mais, petit à petit, la chanson prend vie. Nos…   Lire l'article

Tant que chanteront les constructeurs de navires de Jan Vromman
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Critique

Bienvenue à bord Il aura fallu plus de dix ans pour que le film de Jan Vromman, Tant que chanteront les constructeurs de navires connaisse une édition sous-titrée en français et que le public francophone puisse découvrir une œuvre majeure tant par l’ampleur de sa réalisation que par la charge émotionnelle et critique de son propos.
Authentique tragédie née d’un monde industriel sur son déclin, le film de Jan Vromman commence très simplement. Un matin de 1995, il apprend par la radio que Boelwerf, gigantesque chantier naval au nord de la Belgique, est occupé par ses ouvriers menacés de perdre leur emploi suite à l’annonce de la fermeture de l’entreprise.…   Lire l'article

Le cinéma belge francophone aurait-il la gueule de bois ?
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Carte blanche

Tout comme les échanges de sms à minuit le dernier jour de l'an, les roses de la St Valentin, la fête des mères ou la fête des pères, il y a LE Bilan du Centre du cinéma de la Communauté française. Instauré par feu Henry Ingberg, ce rendez-vous annuel réunit la profession, café-croissant à la main, pour prendre le pouls du 7ème art. Tout en déplorant l'insuffisance des moyens, on se félicite de l'état de santé de l'audiovisuel.
Cette année, le nombre de participants était considérablement réduit, (comme le faisait remarquer Fadila Laanan, Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel... « Même Jan Bucquoy…   Lire l'article

Inès Rabadan, cinéasteLire l'article
Inès Rabadan, cinéaste
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Entrevue

Inès Rabadan aime introduire sa caméra dans le milieu industriel trouvant poésie et émotion dans le travail à la chaîne, dans les gestes répétitifs à cadence fixe. Nous l'avons rencontrée pour retracer son parcours de cinéaste d'origine méditerranéenne, définir avec elle la couleur de son regard et les nuances de ses positions de femme à la caméra.
C. : Comment es-tu arrivée au cinéma ?Inès Rabadan : Mon père adorait le cinéma. C’est un amour que j’ai partagé très tôt avec lui, je me suis mis ça en tête et voilà, c’est aussi simple que ça. Dès…   Lire l'article

Kin, de Daniel Colin Lire l'article
Kin, de Daniel Colin
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Critique

Mbote na yo, Kinshasa !
Grand prix de la Fédération Wallonie Bruxelles et prix de la RTBF, Kin sort de la compétition belge d’Anima 2011 la tête haute. C’est une occasion supplémentaire d’affirmer la qualité des créations collectives de l’atelier Zorobabel qu’on retrouve dans les palmarès de festivals avec une régularité de métronome. Après seize ans d’existence, l’atelier collectif coordonné par William Henne a acquis une maîtrise technique qui vient soutenir un processus de création désormais bien rodé. Reposant sur un scénario soigneusement élaboré, Kin nous fait partager une journée de la vie de quelques…   Lire l'article

Michel Ocelot - Anima
Publié le 12/04/2011 / Catégorie: Entrevue

Présent à Bruxelles en mars 2011 pour fêter les 30 bougies d'Anima, Michel Ocelot, disponible et charmant, s'est prêté au jeu des questions-réponses, heureux d'échanger des propos. Toujours agréable de rencontrer des personnalités restées simplement accessibles.
Cinergie : Dans votre œuvre, il semble que vous accordez plus de place au récit qu’au dessin. Est-ce qu’il vous était venu à l’esprit de faire des films de fiction avant de faire de l’animation ? Michel Ocelot : C’est vrai que je commence par une histoire à raconter, mais j’ai toujours aimé dessiner et je n’ai pas vraiment envie de faire de la prise de…   Lire l'article

Anima, trente ans déjà, rencontre avec les élaborateurs
Publié le 11/04/2011 / Catégorie: Entrevue

L’asbl Folioscope, créée en 1988 par Philippe Moins et Doris Cleven, a pour objectif de promouvoir et de diffuser un cinéma d’animation de qualité en Belgique et à l’étranger. Le public connaît généralement l’asbl de manière indirecte puisque son occupation principale réside dans l’organisation du festival du film d’animation Anima qui fêtait ses 30 ans à Flagey du 4 au 13 mars 2011.
cinergie/bande_annonce.wmv   Lire l'article

Alain de Halleux - Chernobyl 4 ever
Publié le 08/04/2011 / Catégorie: Entrevue

En Ukraine, jusqu’au vingtième anniversaire, en 1996, on parlait de Tchernobyl. Depuis cinq ans, cela a complètement disparu. En fait, la seule préoccupation des gens, c'est : comment vais-je me nourrir et me loger ? Les problèmes de Tchernobyl leur semblent particulièrement lointains. Sur place, pendant le film, j'avais l'impression d'être un fou. Ils ont tous occulté le passé, même les ONG. C'est d'autant plus incroyable que lorsqu’on discute avec eux, on découvre qu'ils ont tous un problème : « Ah oui j'ai un problème à la thyroïde, une allergie à ceci… Oui, j'ai perdu ma mère ». Tous ont une…   Lire l'article

Premier Prix des Jeunes Critiques d'Illégal d'Olivier Masset-DepasseLire l'article
Premier Prix des Jeunes Critiques d'Illégal d'Olivier Masset-Depasse
Publié le 08/04/2011 / Catégorie: Critique

Premier Prix du Concours des Jeunes critiques organisé par cinergie.be, La Libre Culture, Wallonie-Bruxelles International, le Centre du cinéma de la Communauté française et Cannes cinéma.
L’éclatant portrait de femme que nous dresse Olivier Masset-Depasse est celui d'une sans-papiers russe en pleine détresse, une immigrée meurtrie par l’interminable attente dans un centre de rétention, le 111 bis, mais aussi celui d'une mère brisée par la séparation douloureuse avec son jeune fils. Vivant dans une méfiance constante, Tania éloigne tout soupçon en se comportant comme une occidentale modèle, elle travaille comme technicienne de surface, son fils, Yvan, est complètement…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 27
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de la série
Tournage de
Interview avec Güldem Durmaz - Kazarken - (En creusant) au Festival Millenium
L'Economie du couple de Joachim Lafosse - En salles le 08/06
Vita Brevis de Thierry Knauff et Dimanche d'Edmond Bernhard - En salles le 06/06/2016
Chats errants (Zones temporaires d'inutilité), de Yaël André
Je suis resté dans les bois de  Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier
Rencontre avec Harry Cleven sur le tournage de Mon Ange
Rencontre avec Fred Castadot, nouveau Président de l'Association des Scénaristes de l'Audiovisuel (ASA)
Rencontre avec Léopold Legrand pour la sortie d'Angelika
Rencontre avec Olivier Boonjing, directeur photo de La Trêve
La Terre abandonnée de Gilles Laurent
Rencontre avec Juliette Klinke et Thomas Xhignesse
Patrick Hella, directeur de casting
Rencontre avec Marion Hansel -
Cru Insas 2016
Cru Insas 2016
07/07/2016, Critique
Delphine Wil : Mémoire de missionnaires
François Troukens signe son premier court métrage,
Rencontre avec Catherine Cosme, nommée aux Magritte pour Les Amoureuses
Au gré du temps de Dominique Loreau
Ce qui échappe de Ely Chevillot
Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian
La chambre vide, film de Jasna Krajinovic<br />
Marie-France Collard analyse Bruxelles-Kigali
Paul Meyer, novembre 1993