Cinergie.be

+ Juillet - août 2009

Somewhere between here and now  d'Olivier BoonjingLire l'article
Somewhere between here and now d'Olivier Boonjing
Publié le 14/07/2009 / Catégorie: Critique

Objet flottant doucement identifié Premier long métrage, seul film belge en compétition officielle au Festival Européen de Bruxelles, Somewhere between here and now a débarqué comme ça, sans distributeur, autoproduit, venant un peu de nulle part, petit ovni un peu tremblant sur ses quilles fragiles. Accueilli chaleureusement, il a reçu le prix Prime Télénet du Meilleur film, un prix décerné par le public qui lui garantit sa diffusion.
Modeste et simple, Somewhere between réussit peut-être à toucher et émouvoir parce qu’il assume clairement ses ambitions, son propos et ses fragilités. Peut-être aussi qu’il creuse, sans vouloir les résoudre, quelques-unes…   Lire l'article

Somewhere between here and now d’Olivier BoonjingLire l'article
Somewhere between here and now d’Olivier Boonjing
Publié le 13/07/2009 / Catégorie: Entrevue

Somewhere between here and nowInterview d’Olivier Boonjing, Olan Bowland et Jean-François Metz Un pour tous, et le reste suivraQui sont-ils, ceux-là qui sont partis à l’aventure d’un premier long métrage autoproduit et réalisé presque en catimini ? Au générique du film, trois noms – rien que ça - pour la photographie. Le premier, Olivier Boonjing porte le film puisqu’il signe aussi le scénario et la réalisation, mais si l’on fouille plus loin le générique, il est aussi à la production, au son, au montage, à la postproduction… Et Olivier nous fait remarquer que c’est plutôt courant, qu’au générique…   Lire l'article

En Belgique : Un Cinéma des limitesLire l'article
En Belgique : Un Cinéma des limites
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Dossier


La première difficulté qui se pose à l'heure de tracer un panorama du cinéma expérimental en Belgique est celle du terme. Underground, cinéma radical, abstrait, de recherche, d'avant-garde, d'artiste, marginal, non-narratif, non-figuratif, documentaire créatif, indépendant, non-commercial, cinéma différent, pur... Si la question « qu'est-ce le cinéma expérimental ? » n'a jamais de réponse(s) facile(s), la question « qu'est-ce le cinéma expérimental belge » est encore moins évidente ? Certes, la notion d’« expérimental » est relative, comme bien d'autres d'ailleurs : cinéma…   Lire l'article

Nicola Mazzanti. Le numérique, suite sans fin.Lire l'article
Nicola Mazzanti. Le numérique, suite sans fin.
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Dossier


1. Archives cinématographiques et numériques La question agite notre CINEMATEK, mais aussi les cinémathèques du monde entier : le numérique est-il fiable pour sauver les milliers de films que nous conservons depuis que Henri Langlois et Georges Franju, dans les années 30, ont décidé de sauver les vieilles bobines de la jungle de la marchandisation ? Après avoir paré au plus pressé, être passé du nitrate à l'acétate, avoir restauré la dépréciation des films en couleurs, le numérique est arrivé, tel Zorro. Mais permet-il l'inscription d'un film sur un support que l'on maîtrise ? Le fait que le numérique ne cesse d'évoluer…   Lire l'article

Regards sur les cinémas chinoisLire l'article
Regards sur les cinémas chinois
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Livre & Publication


Regards sur les cinémas chinois Bien que de régimes politiques et de particularismes régionaux différents, la Chine continentale, Taiwan et Hong Kong sont, depuis plus de soixante ans, les trois pôles du cinéma chinois. Il y a donc, comme le souligne Pascal Lorot dans l'éditorial du passionnant numéro 17 de la revue Monde Chinois, une pluralité que ce dossier consacré au cinéma met en avant.Depuis toujours, Hollywood est le soft power de l'influence du rayonnement et du prestige des Etats-Unis dans le monde. Pour Lorot, il n'y a pas de grand peuple sans une forte culture. Mieux, « le cinéma est un instrument du soft power car il permet de construire…   Lire l'article

Une histoire du cinéma israélienLire l'article
Une histoire du cinéma israélien
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Sortie DVD


Raphaël Nadjari, que les cinéphiles connaissent bien depuis la présentation à Berlin et à Cannes d'Avanim et de Tehilim vient de réaliser une histoire du cinéma israélien diffusée au mois de mai sur Arte et et qui sort actuellement en DVD, en deux parties : 1932-1976 (1h43) et 1978-2007 (1h46). Né en France, Nadjari se distingue dés un premier long métrage, réalisé à New-York, The Shade, une adaptation d'Une Femme douce de Dostoievski (la version de Robert Bresson nous a fait découvrir Dominique Sanda). D'innombrables extraits de films font découvrir un cinéma peu connu si cen'est par son aspect le plus contemporain mais aussi…   Lire l'article

Caotica Ana de Julio MedemLire l'article
Caotica Ana de Julio Medem
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Sortie DVD


Ana, simplement femmeMystérieuse, attirante et répulsive, la femme est souvent pour le mâle, objet d’idolâtrie ou de désir jusqu’à la possession, voire la destruction. L’oiseau libre, la colombe, image de la puissance du savoir et de la sagesse, peut se faire lâchement massacrer par les rapaces envieux de son insouciance, imposant crainte et barreaux de prison par nécessité de toute puissance. Caotica Ana est l’hommage d’un homme à la femme, à sa beauté, à sa force et à ses souffrances, comme seul un frère amoureux peut rendre à son être complémentaire, libéré du désir de détention, simplement admiratif d’une…   Lire l'article

Sans rancune ! d’Yves HancharLire l'article
Sans rancune ! d’Yves Hanchar
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Critique

  Y’a d’la joie… Toute l’équipe de Sans rancune ! était là, à Flagey, au Festival du Film Européen de Bruxelles. Et avec elle, l’ambiance joyeuse que nous avions sentie pendant le tournage et que le film confirmait : Yves Hanchar, qui n’avait pas tourné depuis plusieurs années, justifiait son absence par un crash d’ordinateur qui nous laissa tous tout à fait dubitatifs ; Milan Mauger, qui tient le rôle principal du film, saluait la tenue vestimentaire de Thierry Lhermitte (une chemise noire éclatante d’étoiles blanches, très originale) ; le comédien du Splendid, quant à lui, avec beaucoup de gentillesse et une modestie à…   Lire l'article

La Frontière de l'aube, de Philippe GarrelLire l'article
La Frontière de l'aube, de Philippe Garrel
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Sortie DVD


Le film le plus beau, le plus hanté de Philippe Garrel ? Totalement.Dans Rue fontaine (on va y revenir), Jean-Pierre Léaud glisse, dans un café, à Philippe Garrel : « Méfiez-vous de la douceur des choses ».La Frontière de l'aube est l'histoire éternelle d'Orphée et Eurydice revue par le cinéma de Dreyer et de Murnau. François, un jeune photographe (Louis Garrel) vit une passion avec Carole (Laura Smet), une actrice de cinéma connue alcoolique et autodestructrice. Internée, Carole subit des électrochocs. François prend ses distances avec elle. Carole se suicide. François rencontre alors Eve (Clémentine Poidatz), jeune fille fragile…   Lire l'article

Salaam Bombay, de Mira NairLire l'article
Salaam Bombay, de Mira Nair
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Sortie DVD


Quand l'enfance est une faiblesse à dépasser rapidement L'injustice est toujours révoltante, et celle qui touche les enfants nous atteints en pleine figure. Comment accepter que de jeunes enfants soient livrés à eux-mêmes, abusés et exploités par des adultes, soumis à la loi du plus fort, eux qui sont les plus faibles ? Les images des enfants mendiants, se droguant ou tout simplement effectuant de menus travaux harassants pour une bouchée de pain, sont insoutenables. La réalité dépassant souvent la fiction, les films dénonçant ces situations sont souvent accusés de toucher trop facilement la corde sensible. Mais doit-on s'interdire de s'élever contre…   Lire l'article

Vinyan, de Fabrice du WelzLire l'article
Vinyan, de Fabrice du Welz
Publié le 09/07/2009 / Catégorie: Sortie DVD


Allumez le feu ! Calvaire, le premier long de Fabrice du Welz, nous avait épatés par son jusqu'au-boutisme et son côté radical. Quand notre homme nous avait appris qu'il emmenait Emmanuelle Béart et Rufus Sewell au plus profond de la jungle thaïlandaise, à la frontière birmane, pour un voyage halluciné aux confins de la folie et de la mort, toutes nos antennes de critiques, de cinéphiles et de passionnés se sont braquées sur son Vinyan. On brûlait d'impatience, et la découverte avait été à la mesure du plaisir de l'attente. L'ami Gregory Cavinato pouvait parler de « pur cinéma ».Le cinéma qui va au…   Lire l'article

R.A.S. Rencontre avec le réalisateurLire l'article
R.A.S. Rencontre avec le réalisateur
Publié le 06/07/2009 / Catégorie: Entrevue

R.A.S. (rien à signaler) est une expression que l'on utilise beaucoup dans la maintenance nucléaire. On demande souvent aux travailleurs de décrire ce qui ne va pas et quand tout va bien, de signer par ces trois lettres. Dans le film, un travailleur subit des pressions pour signer R.A.S., alors qu'il a découvert une « fissure ou une rayure » dans un robinet très important de la centrale. C'est assez symptomatique de la situation actuelle dans les centrales nucléaires.
C. : Qu'est-ce qui t'a poussé à consacrer deux ans de ta vie à faire un film qui dénonce le malaise que vivent les ouvriers de la maintenance des centrales ?Alain de Halleux : En juillet 2006,…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 23
1 2

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard