Cinergie.be

+ Mai 2001

Gilles Cuvelier à Clermont-FerrandLire l'article
Gilles Cuvelier à Clermont-Ferrand
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

28ème Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand Le palmarès des belges Voilà 3 années que La Boîte… Productions dirigée par Arnaud Demuynck trouve le chemin de la sélection nationale du Festival grâce à l’apport non négligeable des coproductions françaises. 3 années et 3 succès. En 2004, Le Portefeuille de Vincent Bierrewaerts était couronné du Prix de la Meilleure Animation, tout comme Signes de Vie d’Arnaud Demuynck l’année dernière. Cette fois-ci, Chahut est honoré à 2 reprises.
   C : Surpris de recevoir le Prix du Jury Jeunes ?Gilles Cuvelier : Ce fut une très bonne et très…   Lire l'article

Lieven DebrauwerLire l'article
Lieven Debrauwer
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

" Blanche-Neige est le premier film dont je garde un souvenir. Et un plan en particulier, celui où la Reine ferme les rideaux. Dans ma tête il y avait du feu dans ses yeux. Elle vient de voir Blanche-Neige et elle est vraiment furieuse. Je devais avoir 6 ou sept ans. Je ne me souviens plus exactement de mon âge ", nous confie Lieven Debrauwer dans un français impeccable.  Cut. Flash-Back. Samedi midi. La pluie comme horizon. Votre serviteur monte mutique, sans sa dose de caféine dans un taxi qui doit le mener au 174, chaussée de Charleroi au SiSiSi. Si, si, cette brasserie existe ! Un chauve revêtu d'une veste en Nylon caca d'oie avec un regard de type maniaco-dépressif nous observe dans le rétroviseur…   Lire l'article

Jaco Van Dormael Lire l'article
Jaco Van Dormael
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Dossier

Après Alain de Halleux, Pierre-Paul Renders, Thierry Zamparutti, dont les propos ont été publiés dans nos précédents webzines, nous avons demandé à Jaco Van Dormael de nous confier une carte blanche sur les événements qui depuis le début de l'année secouent la Cinémathèque Royale de Belgique. Car si un interlocuteur a été trouvé en la personne du ministre Charles Picqué, rien n'est réglé pour autant (nos politiques continuant à croire que le maigre subside de la Cinémathèque suffit à préserver et diffuser -- ne parlons même pas d'une numérisation de certains supports ou de la documentation afin…   Lire l'article

Frédéric Sojcher et Jean-Paul Comart au sujet de Regarde-moiLire l'article
Frédéric Sojcher et Jean-Paul Comart au sujet de Regarde-moi
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

Le premier long métrage de Frédéric Sojcher a été une épreuve tant à l'étape de la production que du tournage. Confronté à ce double défi qui rendait une partie du scénario caduc, le réalisateur de Fumeurs de charme a su rebondir avec malice, en se servant des accidents du tournage pour les utiliser dans une narration plus complexe (celle d'un film-dispositif qui propose une mise en abyme du tournage effectué en Grèce dans des conditions tragi-comiques), en faisant appel à Jean-Paul Comart, son alter ego (ils ont tourné quatre films ensemble) qui en est devenu le deus ex machina. Regarde-moi est un film déconcertant qui joue sur…   Lire l'article

De quoi demain sera fait de Jacques Borzykowski
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Dossier


Ce Dvd a été créé pour servir d’outil de formation à un groupe de délégués syndicaux bruxellois, constitué d’une vingtaine de délégués syndicaux de tous les secteurs qui se réunissent pour des formations organisées par la Centrale culturelle bruxelloise de la FGTB.  Ce groupe se réunit depuis une dizaine d’années et s’est baptisé « Liberté et Tolérance », il a pour but la recherche de réponses et d’arguments contre les idées d’extrême droite qui sévissent même dans les rangs des syndiqués de la FGTB. Ce phénomène a plusieurs explications dont…   Lire l'article

Maintenant ou jamaisLire l'article
Maintenant ou jamais
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Tournage

" J'ai connu des gens, en particulier des femmes, qui sans tomber dans la folie, la psychose ou la névrose, vivaient dans un univers où les choses ne se passaient pas comme pour tout le monde. " Julio Cortázar, Entretiens avec Omar Prego. Gallimard.
 Mercedes et variluxPersonne ne saura jamais comment il faudra raconter ça, à la première ou à la deuxième personne du singulier, ou à la troisième du pluriel, ou en inventant au fur et à mesure des formes nouvelles. Raccord. Blow Up d'Antonioni, adaptation d'une nouvelle de Julio Cortázar intitulée les Fils de la vierge (las Babas del Diablo). Il y est question du flux de la réalité et de sa représentation.…   Lire l'article

Le Zizi sous clôture inaugure la culture
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Critique

 
Nous ne sommes pas faits pour vivre comme nous. Dans la grande tribu cinématographique des bricoleurs de génie, Robert Dehoux occupe une place à part, celle d'un irréductible rebelle. Venu au cinéma sur le tard, la septantaine bien portée, il réalise en parfait insoumis un percutant brûlot, le Zizi sous clôture inaugure la culture. Sans aide aucune, il réinvente le cinéma d'agit-prop, nous concoctant un film-tract iconoclaste et pétaradant, dans lequel il développe une formidable critique de notre vie quotidienne et une non moins passionnante façon d'en finir avec ce monde régi par notre peur et notre mépris de la vie à l'état de nature. Le…   Lire l'article

Fragments de vie de François L. WoukoacheLire l'article
Fragments de vie de François L. Woukoache
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Critique

Le Bunker Ciné-Théâtre de Patrice Bauduinet (PBC Pictures) vend des poignées de gravats pour subsister, mais offre mieux à boire et à manger. Fin mars dernier, dans l'arrière-salle froide et humide où l'on se verrait bien rejouer quelques scènes d'une anthologie underground, le goguenard réalisateur d'Amphitryon 94  ou de Fais-moi coin coin (1993), producteur aux moyens sans doute minuscules mais aux idées aussi larges que les pulls de laine, avait convié ses amis à la projection - tant bien que mal - de Fragments de vie, un long métrage belgo-camerounais, divisé en trois parties, de François L. Woukoache. Grisants, les cocktails rhum gingembre de la famille…   Lire l'article

Rimvydas LeipusLire l'article
Rimvydas Leipus
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

LumièreCadreur et directeur photo des films de Sarunas Bartas (The House, The Corridor et Freedom, tourné récemment au Maroc), le chef op. lithuanien Rimvydas Leipus travaille désormais en Belgique. Il vient d'assurer le cadre et la lumière des derniers films d'Eva Houdova, Daniel De Valck et Anne Deligne et Laurent Van Lancker.
Cinergie : Quel est l'esthétique qu'Eva Houdova t'a demandé pour la Parenthèse et le Retour en Bohême ?Rymvydas Leipus : Eva m'a demandé d'avoir un regard cinématographique, de considérer que je travaillais sur un film et non sur un reportage télévisé. Le côté formel était important pour la…   Lire l'article

Inès RabadanLire l'article
Inès Rabadan
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

Il pleut des cordes, en ce matin d'avril au ciel plombé où nous nous rendons chez Inès Rabadan, rue Jourdan, près de la Porte de Hal. Au rez-de-chaussée d'une ancienne maison de maître, trois pièces en enfilade dominent une arrière-cour qui donne sur un jardin à l'herbe mouillée. Cabinet de travail assez sombre avec une bibliothèque remplie de livres du sol au plafond derrière un bureau où les dossiers qui s'empilent laissent entrevoir l'écran d'un Mac, cuisine et salon véranda où nous nous installons sur un canapé recouvert de tissu. Inès, pantalon de velours marron et pull de laine gris boutonné sur le devant, est coincée…   Lire l'article

Pierre Gueulette
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue


C'est à l'âge de quatorze ans, en voyant le Désert vivant, un long métrage de James Algar produit par les studios Disney, que Pierre Gueulette s'emballe pour le cinéma Une passion qui ne se démentira jamais, pas plus que celle de la musique classique et du jazz dont il a une collection de vinyls à faire pâlir de jalousie quelques uns d'entre nous. Comment entrer dans le monde du cinéma, en faire un métier en Belgique lorsqu'il n'y a pas d'industrie, pas encore d'ateliers d'accueil ou de production ni d'écoles de cinéma ? Il y a bien l'IDHEC à Paris mais, après ,comment exercer son métier ? " Je cherchais une école…   Lire l'article

Yves CantraineLire l'article
Yves Cantraine
Publié le 01/05/2001 / Catégorie: Entrevue

Notre table d'hôte pour les interviews est près d'une fenêtre, un velux serti de bois couleur mastic pour être précis. Lorsqu' Yves Cantraine s'assied en face de nous en tee-shirt gris dégriffé (il ne place pas son ego dans le logo), la lumière d'un soleil matinal d'avril coupe son visage en deux. A droite, elle fait briller un oeil et brûle une moitié de barbe. A gauche, le visage laissé dans l'ombre est mangé par la pénombre. Pas au point de cadrer (et non encadrer) une figure à la Francis Bacon, mais l'idée ne peut pas ne pas venir à l'esprit. " Rompre avec la représentation, casser la narration, empêcher l'illustration,…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 15
1 2

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de la série
Tournage de
Interview avec Güldem Durmaz - Kazarken - (En creusant) au Festival Millenium
L'Economie du couple de Joachim Lafosse - En salles le 08/06
Vita Brevis de Thierry Knauff et Dimanche d'Edmond Bernhard - En salles le 06/06/2016
Chats errants (Zones temporaires d'inutilité), de Yaël André
Je suis resté dans les bois de  Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier
Rencontre avec Harry Cleven sur le tournage de Mon Ange
Rencontre avec Fred Castadot, nouveau Président de l'Association des Scénaristes de l'Audiovisuel (ASA)
Rencontre avec Léopold Legrand pour la sortie d'Angelika
Rencontre avec Olivier Boonjing, directeur photo de La Trêve
Rencontre avec Juliette Klinke et Thomas Xhignesse
La Terre abandonnée de Gilles Laurent
Patrick Hella, directeur de casting
Rencontre avec Marion Hansel -
Cru Insas 2016
Cru Insas 2016
07/07/2016, Critique
Delphine Wil : Mémoire de missionnaires
François Troukens signe son premier court métrage,
Rencontre avec Catherine Cosme, nommée aux Magritte pour Les Amoureuses
Au gré du temps de Dominique Loreau
Ce qui échappe de Ely Chevillot
Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian
La chambre vide, film de Jasna Krajinovic<br />
Marie-France Collard analyse Bruxelles-Kigali
Paul Meyer, novembre 1993