Cinergie.be

Toute l'actualité du cinéma belge

Gros Plan d'Emmanuel Jespers
Publié le 01/05/2000 / Catégorie: Entrevue
Gros Plan d'Emmanuel Jespers Lire l'article

Après quatorze ans d'une enfance heureuse et sans histoires, Emmanuel Jespers découvre le cinéma grâce au Studio, un cinéma de quartier.
Cette fenêtre vers l'extérieur lui fait découvrir un monde et des histoires qui sont aussi ses histoires. Le cinéma le regarde comme il regarde le cinéma. Kubrick, De Palma (Phantom of the Paradise, en particulier) mais aussi le cinéma fantastique et de science-fiction deviennent des compagnons de route. Il interrompt des études d'architecture pour entreprendre la réalisation à l'IAD. Après Delle, un court métrage de fin d'études et un mémoire consacré à Antonioni, il part en en Croatie, sur l'île…   Lire l'article

De Aanspreker de Geoffroy Enthoven
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Critique
De Aanspreker de Geoffroy Enthoven Lire l'article

De Aanspreker
Le thème de la mort aura paru davantage à la mode en Flandres. Peut-être l'Institutionnel est-il plus concret, plus présent et oppressant dans les esprits, plus lourd sur les épaules des jeunes réalisateurs flamands, qui tuent papa en rigolant (le " Woow " très trash de Fien Troch) ou en pleurant, comme c'est le cas du film de Geoffrey Enthoven : De Aanspreker. Traduisez : croque-mort, et effectivement on y passe, en corbillard, de la morgue à l'hôpital.

 
C'est-à-dire dans le sens inverse, même si les flash backs sont ailleurs : " Tu feras comme moi, mon fils, et comme ton grand-père : tu seras croque-mort. Ton arrière grand-père aussi……   Lire l'article

Le Dernier rêve de Emmanuel Jespers
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Critique
Le Dernier rêve de Emmanuel Jespers Lire l'article

Le Dernier rêve
La mort est un bon Objet, aurait dit Mitry, ou Deleuze, je ne sais plus, dans quelque étude sur le cinéma. Un thème pas très gai, pourtant, et un peu vieux jeu : le bonheur est peut-être semblable à l'orgasme dont Artaud disait qu'il n'était aujourd'hui plus un droit mais une oppressante obligation. Qui trouve la mort banale, y pense sans doute davantage sur l'écran noir de ses nuits blanches, qu'il ose la voir en face ou l'entendre parler.
Prototype du gentil rondouillard, un projectionniste surmené et cardiaque flirte avec le Styx : un raccord de dernière minute, une pilule, la goutte au front, et pas vraiment le temps de manger. Sans doute Nicolas se…   Lire l'article

Femmes de Gilles de Philippe Hesmans
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Critique
Femmes de Gilles de Philippe Hesmans Lire l'article

La plus belle pour aller danser
Quelques jours avant son célèbre carnaval - dont Henri Storck, il y a une trentaine d'années déjà, avait immortalisé les frasques des tambours, claquements des sabots et jets d'oranges - Philippe Hesmans arrive dans la petite ville de Binche : divisée en clans, la tribu se prépare à fêter le retour du printemps.
Les traditions se perpétuent, la relève semble d'ailleurs assurée, au grand bonheur des aînés, mais si " faire le Gilles "este un privilège exclusivement masculin, les hommes " tout dit pimponnés " rendent hommage à leurs dames, sans qui tout cela serait impossible : entre cuisine…   Lire l'article

Bouge pas, j'arrive ! de Céline Novel
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Critique
Bouge pas, j'arrive ! de Céline Novel Lire l'article

Samedi 18 décembre. Fin du dernier siècle. Au théâtre Marni (où la Ligue d'Improvisation décidait de poser ses valises), la conversation battait son plein : rappelant la politique de fonds de poches de son alternative activité, l'AJC ! projetait un large aperçu de sa cuvée 1999.

Avant d'offrir le verre de l'amitié, 11 films étaient montrés. Suffisant pour remarquer que dans la gamme du très petit budget, aux côtés du documentaire de trottoir, un embarrassant nombrilisme paraît occuper une place de choix. Pourtant, souvent drôles, tendres et ironiques, les portraits et autoportraits se suivent sans forcément se ressembler. Ainsi Céline…   Lire l'article

Sur le tournage de Les Portes de la gloire
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Tournage
Sur le tournage de Les Portes de la gloire Lire l'article

The Best years of our lives
Nous sommes à Grenay, près de Lens, dans la région Nord Pas de Calais. Aux frontières d'une cité ouvrière, un terrain vague sur lequel la déco du film a installé une sorte d'arrêt de bus. Quatre hommes dans le préau d'un bâtiment désaffecté, sous un ciel de printemps qu'une pluie battante réglée par la déco obscurcit quelque peu, se font des vannes. La sonnerie d'un portable interrompt les conversations. Sergent (Etienne Chicot) décroche : " Ah!, Bonjour ma bichette...quoi ? ". Coup de klaxon. La camionnette de Demanet (Benoît Poelvoorde) s'arrête au milieu de la rue. " Jérôme ! "…   Lire l'article

André Delvaux : Le cinéma belge a atteint sa maturité
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Entrevue
André Delvaux : Le cinéma belge a atteint sa maturité Lire l'article

En janvier dernier, André Delvaux était l'invité d'honneur du vingt-septième Festival international du film de Bruxelles. Durant tout le mois de mai, c'est au tour du Centre culturel Jacques Franck d'accueillir une grande rétrospective de son oeuvre, émaillée de rencontres et de débats. Une occasion rêvée pour s'entretenir avec André Delvaux de sa double vie : celle d'un réalisateur-pionnier qui a tourné quelques films-phares du "cinéma belge" à une époque où cette expression faisait encore sourire et celle d'un enseignant visionnaire qui a favorisé, avec ses collègues, la création d'une…   Lire l'article

Le portrait de Benoît Dervaux, cadreur
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Métiers du cinéma
Le portrait de Benoît Dervaux, cadreur Lire l'article

Premiers regards
 Formé à l'IAD, Benoît Dervaux, trente-trois ans, est un cadreur qui n'a travaillé, à ce jour, que sur deux longs métrages de fiction. C'est peu, penserez-vous peut-être, pour l'avoir choisi comme interlocuteur d'un "métier" qui, en Belgique, ne manque pas de talentueux (et expérimentés) représentants. Il se trouve, toutefois, que Benoît Dervaux n'a pas fait le cadre de n'importe quels films puisqu'il est le cameraman des deux plus importants produits et réalisés dans le pays au cours de cette décennie, nous voulons parler, bien sûr, de La Promesse et de Rosetta de Luc et Jean-Pierre Dardenne. Auteur, par ailleurs, de deux…   Lire l'article

The Joke de Hugo Van der Vennet
Publié le 01/04/2000 / Catégorie: Critique
The Joke de Hugo Van der Vennet Lire l'article

Un adolescent et un vieil homme contemplent dans un parc, qui surplombe la ville, une sorte de tour de verre. D'abord et avant tout, il y a ce premier plan qui montre la complicité des deux personnages, sujet du film, tout en ne disant rien du "joke", le Macguffin du film.
The Joke nous raconte l'histoire de Jim, un ado, refusant de voir s'éteindre son grand-père. Celui-ci, placé dans une chambre d'hôpital, refuse de s'alimenter et dépérit devant sa famille consternée et impuissante. Comment allumer grand-père sinon en reproduisant le joke, ce jeu secret qu'il partage avec Jim. The Joke est un film sur un rite de passage. Le réalisateur nous montre qu'il n'y a pas que les sociétés…   Lire l'article

Sur le tournage de Tyrannopolis 1 et 2
Publié le 01/03/2000 / Catégorie: Tournage
Sur le tournage de Tyrannopolis 1 et 2 Lire l'article

La parole et la lettre
Au 13, rue de Belgrade, dans les locaux de Radowski films, Mustafa Balci (le réalisateur de Toprak) monte Tyrannopolis 1 et 2, un long métrage en forme de diptyque Istanbul versus Bruxelles. "Autant Bruxelles est un regard, autant Istanbul est une parole, nous confie le réalisateur. L'idée était de faire parler les gosses des rues parce qu'ils n'ont pas droit au regard, sont considérés comme des parias. Leur seule façon d'exister était de prendre la parole. Bruxelles servant de contrepoint à Istanbul. Réaliser un film sur eux a changé leur perception du monde. Pour la première fois quelqu'un s'intéressait à eux, venait - d'Europe,…   Lire l'article

Baby-sitting
Publié le 01/03/2000 / Catégorie: Tournage
Baby-sitting Lire l'article

A l'insu de leur plein gré
Chemin de Putdael, à Woluwe Saint-Pierre. Dans la cuisine d'une villa cossue. Une table ronde éclairée indirectement par des mandarines et par une boîte à lumière au-dessus de la table. Quatre enfants et Manon, une adolescente ayant revêtu le peignoir de la mère, sont disposés autour d'une table.

En face d'eux, des assiettes. Simon ouvre un Tupperware et s'exclame : " Berk ! ". Manon mimant la mère lui dit : " Simon ! Comment ça " berk " c'est délicieux ce crumble aux cerises ", ajoute-t-elle en constatant que l'intérieur du Tupperware est recouvert d'un duvet de pourriture.
Elle…   Lire l'article

Hommage à Nicole Van Goethem
Publié le 01/03/2000 / Catégorie: Hommage
Hommage à Nicole Van Goethem Lire l'article

Nicole Van Goethem nous a quitté au début de ce mois. Elle nous avait confié en 1995, à l'occasion du Centenaire du cinéma, un texte sur l'origine de sa passion pour les images animées que nous avions édité dans l'ouvrage A chacun son cinéma. Nous le reproduisons ci-dessous.

 
Par hasard
Je suis entrée dans le monde du dessin animé par hasard. J'étais graphiste, je faisais des illustrations, des créations d'affiches et je publiais des dessins humoristiques dans Nimo et autres périodiques. Un jour, Picha m'a demandé si je ne voulais pas faire des décors pour Tarzoon, la honte de la jungle. L'amour du dessin animé m'a enflammé…   Lire l'article

Een griekse tragedie de Nicole Van Goethem
Publié le 01/02/2000 / Catégorie: Critique
Een griekse tragedie de Nicole Van Goethem Lire l'article

Avec un air de temple grec, trois cariatides soutiennent contre vents et marées un fronton de plus en plus déliquescent.

Jusqu'au jour où le temps achève son oeuvre. Mais que deviennent alors les cariatides libérées de leur fardeau? Les idées lumineuses sont souvent d'une grande simplicité.
Trois personnages filmés de face sur un fonds coloré, quelques accessoires, et c'est 6'30'' pleines d'humour durant lesquelles on médite sur l'absurdité de la vie, le pourquoi du travail, les vicissitudes de la comédie humaine le prix de la liberté. Pas étonnant que ce petit film où se profile l'influence de Picha soit un des courts les plus brillamment…   Lire l'article

The Last Words de Wim Vandekeybus
Publié le 01/02/2000 / Catégorie: Critique
The Last Words de Wim Vandekeybus Lire l'article

The Last Words
Le Christ habite dans les humides ténèbres labyrinthiques des catacombes, apparemment sur le site de Tour & Taxi, près du canal, à Bruxelles. Débrouillard, peut-être roublard, il vend des mots aux âmes errantes qui en haillons, font commerce selon la saison de poulets ou de poissons.
La misère règne, mais les gens paient pour boire ses paroles, et à d'autres, il vend des cris. A une pauvrette tuberculeuse, une toux, et à Sandrine Laroche, une imitation d'orgasme : c'est pour son mari. La mission est étonnante mais son principe est simple : l'homme qui peut dire aujourd'hui ses dernières paroles, celles qu'il prononcerait au moment du dernier soupir,…   Lire l'article

Dernier Plan de Benoît Peeters
Publié le 01/02/2000 / Catégorie: Critique
Dernier Plan de Benoît Peeters Lire l'article

L'Amnésique
Benoît Peeters, écrivain, scénariste de bande dessinée, cinéaste, aime le jeu (Nabokov), les labyrinthes (Borges) et les parodies (Omnibus, son premier roman, était un pastiche de Claude Simon). Il n'est donc pas surprenant que Le dernier plan, son premier long métrage, s'emboîte comme une série de poupées russes et traite de la mémoire et de l'amnésie. La structure éclatée du film fait alterner les plans chahutés pris caméra à l'épaule par Virgil Lancu, un jeune réalisateur roumain, et des plans fixes qui forment le contrepoint narratif d'un récit mené comme une enquête.

 
Qui est Constantin…   Lire l'article

Actualités: 5611-5625 sur 5913
1
...
374 375 376
...
395

Recherche dans les articles

Actualités les plus populaires

In A Silent Way de Gwenaël Breës
Rencontre avec Françoise Levie pour la sortie de Zénon, l’Insoumis
De l’autre côté des mères de Vinciane Zech, Brigitte Junker, Sandrine d’Huart, Chantal Poppe, Lara Lalman et l’équipe de Corps écrits
L’école de l’impossible de Thierry Michel
Nous tous de Pierre Pirard
Music Hole de Gaëtan Liekens & David Mutzenmacher
Rencontre avec Mara Taquin, actrice dans Rien à foutre, sélectionné à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes
Dans la maison de Karima Saïdi
Paloma Sermon-Daï, à propos de Petit Samedi
Romy Trajman à propos de
Bernard De Dessus les Moustier raconté par ses proches
Monachopsis de Liesbet van Loon
La série Baraki de Fred De Loof
L'Employée du mois de Véronique Jadin
Nous la mangerons, c’est la moindre des choses d’Elsa Maury
Rencontre avec Sung-A Yoon, réalisatrice de
Lia Bertels, notre super héroïne, c’est sûr, c’est elle !
A l'usage des vivants de Pauline Fonsny
La forêt de mon père de Vero Cratzborn
Machini de Frank Mukunday & Tetshim
Jeunesse sauvage de Frédéric Carpentier
Rencontre avec Mathieu Volpe à propos de Notre territoire
La Bonne épouse de Martin Provost
Rencontre avec Zoé Wittock et Noémie Merlant sur le film
Rencontre avec Jérôme Branders, responsable du cinéma L'Aventure à Bruxelles

Brèves

Plus de brèves...