Cinergie.be

Philippe Vandendriessche

Philippe Vandendriessche

Métier : Ingénieur du son , Bruiteur, Opérateur de son en studio , Preneur de son

Adresse : 31, rue de Rosseignies

Ville : 7181 Arquennes

Pays : Belgique

Tél : +32 64 60 46 20

GSM : +32 475 23 53 09

Email : Cliquez ici

Site web : Cliquez ici

Date de naissance 22/04/1958

Galerie photos

Filmographie

Who's in the fridge? (A love story)

Who's in the fridge? (A love story)

Fiction
2015
 
Mille chemins du temps

Mille chemins du temps

Documentaire
2014
 
About a spoon

About a spoon

fiction
2011
 
Séraphine

Séraphine

Fiction
2008
 
La Boîte à tartines

La Boîte à tartines

Documentaire
2007
 
Salonique ville du silence

Salonique ville du silence

Documentaire
2005
 
Zartmo

Zartmo

Fiction
2004
 
La Petite feuille

La Petite feuille

fiction
2003
 
La Dinde

La Dinde

Fiction
1998
 
Des Heures sans sommeil

Des Heures sans sommeil

fiction
1998
 
In vino veritas

In vino veritas

fiction
1998
 
« La Du-Una », film documentaire réalisé par Olivier de Laveleye.
" Melting Pot Café " série 1. Prod Stromboli Pictures Réal J-M Vervoort: sons additionnels
« Ice Corp / La Compagnie des Glaces », série de Science-Fiction (2006). Prise de son.
« Odette Toulemonde », long métrage de Eric-Emmanuel Schmitt (2006). Chef opérateur du son.
« Aire de Berchem », documentaire de Geneviève Mersch (2006). Chef opérateur du son.
« Lettre à Lou » de Luc Boland (DOCU 50’) (2005). Sons additionnels.
« Fragments sur la Grâce », long métrage documentaire de Vincent Dieutre (2005) prise de son (Belgique) et sons additionnels. 
« Salonique, Ville du Silence » de Maurice Amaraggi (2005) (DOCU 50’). Chef opérateur du son.
« Yiddish Soul » de Turi Finocchiaro et Nathalie Rossetti, documentaire musical (2005) (50’). Chef opérateur du son.
« Signe d’Appartenance » (2004) de Kamel Cherif (CM 35’). Chef opérateur du son. Lion d’Argent à la Mostra de Venise. Prix du public à Clermont-Ferrant
« François le Célibataire et ses Amis Formidables », série de 17 fictions courtes de Ivan Goldschmidt. Chef opérateur du son.
« Zoé et les Pachydermes » de Rémi Hatzveld (CM) (2003). Chef opérateur du son.
« Heim ins Reich » de Claude Lahr (LM DOC) 2004. Prise de son et sons additionnels.

« ECH WAR AM CONGO (Ma vie au Congo) » de Paul Kieffer (LM DOC) (2001). Sons additionnels
« La Petite Feuille » (2001) de Luc Deschamps (CM). Chef opérateur du son.
« Le Vieux Petit Chaperon Noir » (2001) de Manu Gomez. (CM). Montage son. Création sonore.
« Le Vélo de Ghislain Lambert » (2001) de Philippe Harel – Equipe son, tournages belges et bande inter (LM). 

« L’amour en Suspens » (2000) de Herman Van Eyken (LM) – sons additionnels – film d’ouverture du Festival du Film d’Amour de Mons. 
« Bzz » (2000) de Benoît Feroumont (CM) – Grand prix du Festival d’animation de Bruxelles – Sélection officielle au festival de Cannes – Grand Prix du Festival d’Annecy – Prix Canal+ - Prix Freeze Frame – Nominé pour le Cartoon d’Or 2000. Création sonore, prise de son. 
« Tous à Table »  (2000) de Ursula Meier – Prix de la presse – Prix de la Recherche – Prix du Public à Clermont-Ferrand – Grand Prix du Festival du Court Métrage de Bruxelles (2001) (CM). 
« Le Défilé des Toiles » de Gilles Brenta et Claude François. Création sonore / montage son.
Prix du meilleur film pour la télévision au 18e Festival International du film sur l'Art, Montréal (2000). 
« Le Planeur » (1999) de Yves Cantraine (CM). Prise de son.
« La vie, la Mort, le Foot. » (1999) de Sam Garbarski (CM). Prise de son.
« Echo » (1999) de Frédéric Roullier-Gal (CM) Prix du meilleur court métrage de la Communauté Française de Belgique. Sons additionnels. 
« Le Commando des Pièces à trous » (1998) de Pierrot de Heusch – avec Michel Galabru et Daniel Prevost (CM). Chef opérateur du son. 
« L’Ange et La Marionnette » (1998) de Eric Figon (CM).Chef opérateur du son. 
« In Vino Veritas » (1998) de Manu Gomez – mention du Jury à Media 10/10 (1999) (CM). Chef opérateur du son. Montage son.
« Le Régime de Régine » (1998) de Patrick Antoine (CM). Chef opérateur du son. 
« Les trois petits popotins » (1998) de Manu Gomez (CM). Création sonore. Montage son. 
« Ketchup » (1998) de Yvan Goldschmidt et Manu Coeman – Double Act production avec les comédiens de la Ligue d’Improvisation Belge. Nombreux prix (CM). Chef opérateur du son.
« Eau » (1997) de Dominique Standaert (CM) – Grand Prix de la Communauté Française de Belgique. Sons additionnels.
« Oh Non ! » (1997) de Joe Pirrong (CM). Sons additionnels. 
« Des Heures sans Sommeil » (1997) de Ursula Meier – Prix spécial du Jury – Clermont Ferrand 1999 (parmi les membres du jury : Michel Fano) – Grand Prix de la Province de Namur. Montage son et création sonore.
« Une Chambre pour la Nuit » (1996) de Philippe Elhem (CM). Chef opérateur du son.
« Gaston’s War ». Sons additionnels.
« A la Folie… » (1996) de Luc Boland (CM). Chef opérateur du son. 
« Achterland » (1994) de Herman Van Eyken (DOCU 86’). Prise de son et sons additionnels. 
« Le Pendule de Madame Foucault » (1994) de J-M Vervoort (CM) – Nombreux prix, dont un récompensait la bande-son. Sons additionnels.
« Taxandria » (1994) de Raoul Servais (LM) scénario d’Alain Robbe-Grillet. Création sonore. 
« Servaisgraphia » (1992) de Benoît Peeters (CM). Chef opérateur du son. 
« Art et Lumière » (1989) de Pierrot de Heusch (CM). Chef opérateur du son. 
« Kabuki » (1986) de J-C Wouters – (DOCU 52’) tourné à Tokyo à propos de la création d’un ballet de Maurice Béjart. Rencontre de François Weyergans qui écrivait à Tokyo son roman « Je suis Ecrivain ». Chef opérateur du son. 
« Permeke » (1985) de Henri Storck (DOCU 90’). Prise de son. 
« Meurtres au Crayon » (1982) de Guy Lee Thijs (LM.) Perchman
 
Téléfilms :
 
« Les hommes de cœur » (2005) épisodes 2 et 3 réalisés par Edouard Molinaro, avec Patrick Catalifo. (1 mois de tournage à Phnom Penh). Chef opérateur du son.
« Quai n°1 » (2005) épisode 23 réalisé par Patrick Jamain, avec Astrid Veillon, Benoît Verhaert, Michel Israël. Chef opérateur du son.
« Mon Voisin du Dessus » (2003) réalisé par Laurence Katrian, avec Richard Berry, Michèle Laroque, Pascale Arbillot, Jean-Yves Berteloot, Serge Kribus, Laëtitia Reva. Chef opérateur du son.
« Ne meurs pas » (2003) réalisé par José Pinheiro, avec Roger Hanin. Chef opérateur du son.
« La vie comme elle vient » d'Edwin Baily avec Malcolm Conrath, Patrick Catalifo, Geneviève Fontanel, Nade Dieu. Chef opérateur du son.
« Le choix de Macha » (2002) réalisé par Marianne Lamour, avec Marie Bunel, Tsila Chelton et Patrick Catalifo. Chef opérateur du son.

Organismes liés à cette personne