Cinergie.be

+ Novembre 2013

Inauguration de l'école de photo par Agnès Varda
Publié le 26/11/2013 / Catégorie: Entrevue
Agnès Varda, marraine d'écoleLire l'article
Agnès Varda, marraine d'école
Publié le 25/11/2013 / Catégorie: Événement

Dans la tradition des écoles techniques professionnelles à horaires décalés, nous sommes habitués à trouver des formations telles que la coiffure, le stylisme, la plomberie ou l'ébénisterie. Mais il existe également des formations techniques de photographie et vidéographie. À Bruxelles, c’est le cas de l'école de promotion sociale de la Ville de Bruxelles des techniques audiovisuelles. À cheval entre l'artistique et la technique, le regard du photographe s'éduque. En début de cette rentrée scolaire 2013, l’école a pris le nom charismatique d'une artiste de l'image et de la rencontre, celui d’Agnès Varda. Cette dame qui…   Lire l'article

Sur les traces de Mario Ruspoli, par Martin de la Soudrière,Lire l'article
Sur les traces de Mario Ruspoli, par Martin de la Soudrière,
Publié le 21/11/2013 / Catégorie: Livre & Publication


Dans les années 60, la technique et l'esthétique du cinéma direct ont révolutionné le monde des images. En dehors du broyeur télévisuel, le reportage sur le vif a offert d'autres perspectives aux documentaires cinématographiques. Petite équipe, petite caméra, son avec un « Nagra » portatif. Les passionnés et acteurs du cinéma direct composaient une constellation americano-franco-canadienne autour de Richard Leacock, D.A. Pennebaker – Jean Rouch, Mario Ruspoli – Michel Brault, Pierre Perrault. Au moment même où Michel Brault vient de décéder, un livre intéressant sur les films de Mario Ruspoli auquel il a participé vient…   Lire l'article

The Grand-Master de Wong Kar-WaiLire l'article
The Grand-Master de Wong Kar-Wai
Publié le 20/11/2013 / Catégorie: Sortie DVD


On se souvient que dans In the mood for love de Wong Kar-Wai, le vécu est toujours différé par la mémoire du passé. Mais aussi que la mémoire individuelle est recouverte par la mémoire collective (1). Dans les années 60, Charles de Gaulle se rend àPhnom Penh, la capitale du Cambodge, et y tient un discours sur la neutralité d'un pays qui évite d'intervenir pendant la guerre du Vietnam. Tout au long de son parcours, de l'aéroport à la ville, il est applaudi par la population khmère (2). The Grandmaster, le dernier film de Wong Kar-Wai, nous parle aussi des labyrinthes de l'Histoire, de l'individu à la communauté. Dans la Chine des années 30, du…   Lire l'article

Les garçons et Guillaume, à table !, de Guillaume GallienneLire l'article
Les garçons et Guillaume, à table !, de Guillaume Gallienne
Publié le 19/11/2013 / Catégorie: Critique

La première fois, c’était en 2000. Sur l’écran, une comédie française chic et pas chère alignait des gags pas toujours finauds, jusqu’à l’apparition d’un miracle, un petit personnage secondaire et improbable du nom d’Evrard Sainte-Croix ! Cet aristocrate fin de race qui cherchait la porteuse du bon gène pour pouvoir procréer sans trahir la lignée, Evrad donc, c’était lui, Guillaume Gallienne, sa bouille ronde, ses bouclettes, cette façon si caractéristique de tout trouver « géniaaal », ses ruptures de tons irrésistibles. Inoubliable déjà dans ce film qui ne l’était pas. Depuis, Guillaume, devenu…   Lire l'article

Le Thé ou l'électricité - Où est l'amour dans la palmeraie ? de Jérôme le MaireLire l'article
Le Thé ou l'électricité - Où est l'amour dans la palmeraie ? de Jérôme le Maire
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Sortie DVD


La période marocaine de Jérôme le Maire. Des quelques années de vie passées dans le sud marocain, Jérôme le Maire en a rapporté deux longs métrages, édités conjointement en DVD, Le Thé ou l'électricité et Où est l'amour dans la palmeraie ?Partant d'une rencontre insolite avec un habitant de la palmeraie dans laquelle le réalisateur s'était installé, il prend prétexte d'une enquête sociale qu'il veut mener dans le village pour approcher ses habitants. Mansour Jebrane lui servira de guide, de traducteur et d'interlocuteur dans sa réflexion d'occidental confronté à l'étrangeté…   Lire l'article

La Marche de Nabil Ben YadirLire l'article
La Marche de Nabil Ben Yadir
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Critique

Au grand jour Les Barons avait créé la surprise. Cultivant l'humour et l'impertinence, ludique et politique, il en balançait plein la tronche à tous les préjugés. En questionnant avec tendresse et humour certains imaginaires et d'autres représentations sociales, il remettait le politique là où il prend forme, dans l'intimité des liens. Après le succès de son premier film, on attendait beaucoup du second long métrage de Nabil Ben Yadir. D'autant plus que La marche est un film à gros budget, produit par Luc Besson, interprété par une belle brochette d'acteurs. Et surtout, que le film raconte un pan houleux de l'histoire récente de la France,…   Lire l'article

Partie de Tennis avec Jean-Marie BuchetLire l'article
Partie de Tennis avec Jean-Marie Buchet
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Entrevue

Jean-Marie Buchet tournait un film en ce mois de septembre 2013, au parc Solvay. L'équipe de Cinergie s'y est rendue. La plupart des réalisations de Jean-Marie Buchet sont des films minimalistes, à l'humour décalé. Un regard sur notre façon de vivre, sur un quotidien souvent dérisoire, souvent limité à des modèles préexistants. Produit par Patrice Bauduinet, producteur et réalisateur, ce court métrage s'appelle Tennis. Une comédie douce amère autour de trois filles et de deux garçons qui ne savent pas trop quelles sont leurs envies; tennis ou lecture ? Je l'aime ou je ne l'aime pas ? Nathalie, le personnage principal est interprété par Erika…   Lire l'article

Interview de Fabrice du Welz sur le Tournage d'AlleluiaLire l'article
Interview de Fabrice du Welz sur le Tournage d'Alleluia
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Entrevue

Sur le plateau de son quatrième long métrage, Fabrice du Welz déborde d'énergie. Alléluia se tourne en Ardenne depuis 5 semaines quand on débarque, et nous sommes à la fin du tournage. Michel et Gloria, interprétés respectivement par Laurent Lucas et Lola Duenas, cambriolent de braves femmes au cœur fragile, seules, en quête d'amour. Filmé chronologiquement, on arrive à l'acte III, comme il l'explique, et là, ça dérape. L'arnaque à la veuve ne supporte pas les passions amoureuses. Dans la demeure déglinguée pour l'occasion, entre deux prises de son long plan-séquence, à la pause déjeuner, Fabrice du Welz s'arrête…   Lire l'article

Les Enfants terribles, première édition d'un festival déjà vieux de plus d'un demi-siècle<br />
Lire l'article
Les Enfants terribles, première édition d'un festival déjà vieux de plus d'un demi-siècle
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Événement

Le premier geste en entrant au bureau, après une halte pour lancer la cafetière, c'est d'appuyer sur le bouton On de l'ordinateur. Le temps que la machine chauffe, la boîte mail est enfin disponible. Un nettoyage s'impose. Parmi les messages retenus, il y a ceux qu'il faut traiter rapidement, et ceux qui attendront la fin de la journée. Parmi la seconde catégorie, je laisse un courriel signé Justine Montagner, les Enfants terribles, qui repointe son nez. Festival européen des premières œuvres... Encore un festival ! Et où a-t-il lieu ? À Flagey, au Bota, au Vendôme, au Nova, dans un centre culturel, à la Maison de la Culture de Namur ou alors à La Sauvenière de…   Lire l'article

Festival ISELPLire l'article
Festival ISELP
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Événement

Mélange des genresLes cinéphiles bruxellois ne connaissent pas forcément L’iselp, l’Institut Supérieur pour l’étude du langage plastique, et c’est bien normal, le cinéma n’est pas à proprement parler leur spécialité. On y expose, on y conférence, on y colloque, on y déjeune même en papotant de la dernière expo à ne pas rater, de tels artistes en vogue, mais on y voit peu de films. A l’inverse, les toqués d’art contemporain n’ont souvent pas le temps de traverser la rue (L’iselp, bd de Waterloo, se trouve en face d’un grand cinéma très connu) pour aller voir le dernier Ken Loach ou de pousser les portes des ciné-clubs,…   Lire l'article

Documentaires 2013-2014Lire l'article
Documentaires 2013-2014
Publié le 15/11/2013 / Catégorie: Livre & Publication


Le cinéma documentaire résiste mieux aux entreprises médiatiques que les fictions qui ressemblent de plus en plus à des spots publicitaires qui nous parlent d'un monde plus virtuel que réel. Les gens qui vivent dans le réel ne cherchent pas nécessairement à ressembler aux stéréotypes qui leur sont proposés. D'où l'importance des cinéastes documentaristes qui prennent le risque de montrer la complexité des gens, leur quotidien, sans vouloir les exhiber. Les gens ont des récits, des histoires à raconter en dehors du discours sur la réalité que montrent, en images, les publicitaires. Dans les années trente du siècle dernier, le documentaire…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 26
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard